B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Henlein Konrad(1898-1945)

Konrad Henelin naît le 6 mai 1898 à Maffersdorf près de Reichenberg dans les monts des Sudètes. Il est fils de libraire, suit des études de commerce et entre en 1916 dans l’armée austro-hongroise, sert sur le front italien et est fait prisonnier. Dans sa captivité il se fait remarquer rpar son ultranationalisme.

Libéré en 1919, il travaille à Gablonz comme employé de banque. Il prend ensuite en main une association de gymnastique qu’il oriente vers une organisation de combat nationaliste, démontrant ses remarquables talents d’organisateur. En 1928 il fonde avec des amis une association de camaraderie devant promouvoir un front uni des minorités sudètes allemandes.

En 1931, il devient le chef des sociétés de gymnastiques des Allemands sudètes en Tchécoslovaquie. En 1933 il créé la « Sudetendeutsche Heimatfront » (SHF) qui trouve une forte adhésion de fonctionnaires et de nazis des Sudètes, le NSDAP ayant été interdit en Tchécoslovaquie. Tout en procalamant qu’il ne veut pas toucher aux frontières, il noue d’étroites relations avec le parti nazi en Allemagne et en reçoit un appui financier, politique et diplomatique. Il maintient cependant une liberté d’action vis-à-vis du régime nazi. Aux élections de mai 1935, le mouvement de Henlein devenu SDP, (« Sudetendeutsche Partei ») obtient 44 sièges et devient le second parti du pays.

Hitler exerce de plus en plus de pression sur Henlein et obtient la nomination d’anciens meneurs nazis aux hautes fonctions dans le parti. Entre 1935 et 1938, le nombre d’adhérents passe de 10 000 à 130 0000. Ces adhérents demandent de plus en plus l’annexion des Sudètes au Reich. En mars 1938 Henlein se soumet totalement à la volonté du Führer et créé un « Corps Franc de Sudtes » formé en Allemagne par la SA. Le 28 mars 1938 il rencontre Hitler et ils mettent au point la stratégie pour les mois à venir : demander beaucoup plus que ce que le régime de Prague peut donner. Les menaces de Hitler d’envahir la Tchécoslovaquie et les révendications des Sudètes du SDP ne font qu’aggraver la crise. Henlein reste cependant en Allemagne. La crise se dénoue à Munich le 30 septembre, mettant le président Benes au pied du mur. Le 1 octobre les troupes allemandes entrent dans le territoire des Sudètes. Henlein est nommé gauleiter le 30. En mars 1939, le reste de la Tchécoslovaquie est annexé, devient « »Protectorat de Bohème-Moravie », mais Henlein reste uniquement Gauleiter des Sudètes jusqu’en 1945 : il n’exerce cependant aucune influence sur le Protectorat. Il sera juste élevé dans la SS au grade de Obergruppenführer.

Prisonnier des Américains, il se suicide le 10 mai 1945 à Pilsen.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)