B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Phleps Artur(1881-1944)

Artur Phleps naît le 29 novembre 1881 à Birthälm, dans les Siebenbürgen (Transylvanie roumaine) et entre dans la carrière militaire. Il termine la première guerre comme officier supérieur du haut état major de l’armée austro-hongroise. Lorsqu’en 1919 la région des Siebebürgent passe à la Roumanie, il entre dans l’armée roumaine avec charge de former une nouvelle armée pour la Roumanie. En 1940 il est lieutenant général de l’armée royale de Roumanie et commande les troupes de montagne. En 1941, à presque 60 ans, il prend congé de l’armée roumaine pour prendre service dans la Wehrmacht.

Sous le nom de famille de sa mère, Artur Stolz est versé dans la division Waffen SS- Wiking en qualité d’officier d’état major. Rapidement il devient le commandant deu régiment « Westland » et Himmler le fait entrer dans la SS. Il se fait remarquer par ses qualités d’organisateur et Eberhard von Mackensen, le général de la Wehrmacht qui a sous ses ordres la division Wiking, tente de le réintégrer dans la Wehrmacht. Himmler réagit en le promouvant au rang de SS-Gruppenführer en janvier 1942, avec mission de créer une nouvelle unité SS composée de « Volksdeutsche » yougoslaves, hongrois et roumains. Ce sera le régiment « Prinz Eugen ». Mais ce régiment, pour la première fois, est composé de soldats enrôlés de force, contrairement aux principes de Himmler qui voulait former des unités exclusivement sur le volontariat…

A partir de 1943, le régiment est engagé dans les Balkans, principalement en Serbie, contre les bandes de partisans. Son combat tourne rapidement aux atrocités et au massacre de civils serbes…

A partir de juille 1943 Phelps est chargé de former le Vè corps SS de montagne, avec en plus sous ses ordres des unités de la Wehrmacht et la 13è division des Waffen-SS « Handschar » croates : il est chargé de combattre les partisans de Tito, de plus en plus pressants. En septembre 1944, comme l’Armée rouge approche de la frontière roumaine, Phleps est promu "Höherer SS- und Polizeiführer Siebenbürgen » et engagé en roumanie, sa patrie. Le 21 septembre, il veut se faire une idée de la situation sur le front et part en reconnaissance du coté de la vielle d’Arad : il est capturé par des soldats de l’armée rouge avec quelques officiers. Ils ne le reconnaissent pas et le fusillent au cours d’une attaque de la Luftwaffe.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)