B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Dohnanyi Hans von(1902-1945)

Fils du pianiste et chef d’orchestre hongrois Ernö von Dohnányi et de la pianiste Elisabeth Kunwald, Hans von Dohnányi naît le 1 janvier 1902 à Vienne. Après le divorce des parents, il est élevé à Berlin. Il fait ses études à Berlin où il se lie d’amitié avec Dietrich et Klaus Bonhoeffer ; En 1920 il engage des études de droit ; En 1924 il est assistant à l’Institut des Etudes de politique étrangère à Hambourg. En 1925 il épouse Christine Bonhoeffer, la soeur de Dietrich et Klaus. En 1928 naît son fils Klaus, qui sera maire de Hambourg et ministre d’état. En 1929 il travaille au ministère de la Justice : il est avocat et référent des ministres de la justice Erich Koch-Weser (1875-1944), Johann Viktor Emmanuel (1879-1940) et Curt Joël (1865-1945). En 1933 le ministre du Reich Gürtner l’envoie comme observateur dans l’affaire de l’incendie du Reichstag.

Entre 1934 et 1938 il est conseiller de Gürtner et apprend à connaître Hitler, Goebbels, Himmler et Goering. Il a accès aux documents secrets du ministère de la Justice du Reich. Ecoeuré par la « Nuit des longs couteaux » et la légitimation des massacres, il prend contact avec les réseaux de résistance. Il commence à monter des dossiers sur les crimes du régime nazi. Il y voit un moyen de pression sur les principaux dirigeants du parti en cas de chute du régime. Il entre en contact avec Ludwig Beck, Erwin von Witzleben et Hans Oster lors des affaires Werner Freiherr von Fritsch et Werner von Blomberg.

Mais Martin Bormann, sur une dénonciation interne quant à sa tiédeur au sujet de la politique raciale, le transfère du ministre de la Justice au tribunal de Leipzig. Il entre alors en contact avec la résistance social-démocrate avec Julius Leber et Wilhelm Leuschner.

Peu avant la guerre, Oster engage Dohnanyi à l’Abwehr, section étranger de l’OKW, sous la direction de l’amiral Canaris. Il devient le plus fidèle collaborateur d’Oster et travaille à faire de l’Abwehr un centre de résistance au nazisme. Mais les généraux contactés (Halder, von Brauschitsch) restent trop prudents.

Dohnanyi monte « l’entreprise des 7 » par laquelle il peut sauver des Juifs de l’holocauste. Mais le 5 avril il est arrêté par la Gestapo sur une sombre affaire de devises. Il est interné dans diverses prisons mais avec l’appui de Karl Sack, juge militaire, il arrive à faire traîner son affaire en longueur. Peu avant l’attentat du 20 juillet, il est transféré au KL Sachsenhausen. Après l’échec de l’attentat, ses relations avec divers conjurés sont découvertes. Il est longuement torturé. Le 8 avril 1945 il est pendu par les SS dans le camp de concentration de Sachsenhausen.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)