B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Poincaré Raymond(1860-1934)

Raymond Poincaré naît le 20 août 1860 à Bar-le-Duc d’un père ingénieur. Après des études de droit à Paris, il est avocat en 1882. Il est élu député et siège de 1887 à 1903 dans les rangs de la droite républicaine modérée. Ministre de l’éducation en 1893 sous la présidence Sadi Carnot (1837-1894), il est ministre des finances en 1894 pour revenir à l’éducation l’année suivante. De 1903 à 1913 il siège au sénat et est élu à l’académie française en 1909.

En 1912 – 1913 il est président du conseil d’un cabinet libéral sous la présidence d’Armand Fallières (1841-1931). Il prolonge la durée du service militaire de deux à trois ans. En 1913 il est président de la République française et le reste jusqu’en 1920. Il est l’âme de la Triple-Entente tournée contre l’Allemagne et de l’Union Sacrée des partis politiques durant la guerre. Il fixe les objectifs du conflit : le retour de l’Alsace-lorraine à la France et l’annexion de la Rhénanie et de la Sarre.

Elu sénateur de 1920 à 1934, il préside la commission des réparations du Sénat et suit une politique de très grande fermeté dans l’exécution du traité de Versailles par les vaincus… C’est ainsi qu’en 1922 il est à l’origine de la chute du cabinet Vriand, à qui il reproche sa politique de rapprochement avec l’Allemagne. Il remplace Briand à la tête du gouvernement sous la présidence d’Alexandre Millerand (1859-1943) et ordonne en janvier 1923 l’occupation de la Rhur devant le s atermoiements de l’Allemagne dans la question des réparations. Mais en 1924 devant la désapprobation unanime de cette occupation, il est obligé de faite des concessions et de signer le plan Dawes. Le 1 juin il se retire suite à la victoire du cartel des gauches.

Il redevient président du conseil en 1926, appelé par le président Gaston Doumergue (1863-1937). Il prend aussi le portefeuille des finances et réussit à stabiliser le franc. Il se retire le 27 juillet 1929 suite à des problèmes de santé. Il décède à Paris le 15 octobre 1934.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)