B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Bouhler Philipp(1899-1945)

Phillip Bouhler naît à Munich le 02 septembre 1899. Il évolue dans une famille bourgeoise et reçoit une éducation classique. Son père est officier à la retraite. Il s'engage dans le Corps Royal des Cadets de Bavière et sert sur le front pendant la Première Guerre Mondiale. Grièvement blessé, il est évacué et fini la Grande Guerre dans un hôpital militaire.

Rendu à la vie civile, il s'intéresse au monde de la littérature et de l'édition. Inscrit à l'université de Munich, il suit des cours de philosophie jusqu'en 1922, année où il abandonne son cursus et rejoint l'équipe du journal « Völkischer Beobachter », journal national-socialiste. Il contribue activement à l'édition du titre.

Inscrit au N.S.D.A.P. Phillip Bouhler occupe la fonction de « responsable » (Geschäftsführer) des sociétés commerciales dépendantes du Parti de 1925 à 1934. En 1933, il est Reichsleiter du Parti nazi. Cette même année il réussit à se faire élire au Reichstag comme représentant du district de Westphalie. Un an plus tard, en 1934, il poursuit son ascension dans la hiérarchie nazie et est nommé responsable des forces de police de Munich.

Remarqué par Hitler, Bouhler devient chef de la chancellerie du Führer. Il est notamment en charge de la rédaction des décrets d'Hitler et se présente comme étant un collaborateur zélé. En plus de ces nombreuses fonctions, il cumule le poste de responsable du Comité de censure nazie pour la protection de la littérature national-socialiste et préside au groupe d'étude pour l'édition des livres d'histoire et des manuels scolaires allemands. Bouhler est un homme discret mais terriblement efficace. Peu enclin aux excentricités de quelques membres de l'élite nazie, il n’est pas connu du grand public mais tient un rôle important dans les rouages de la machine du Reich.

De par sa position il est un personnage influent et son rôle dans les horreurs commises par les nazis est important. Ainsi, en 1939, il est nommé par ordre écrit d'Adolf Hitler, responsable de la mise en application du programme d'euthanasie, l'« SS T-4 ». Il mène son administration avec son sérieux légendaire, et est à ce titre responsable de milliers de morts entre 1939 à l'été 1941. En 1941, sous la pression populaire le Führer ordonne l'arrêt officiel du programme T-4.

Promu SS-Gruppenführer, Bouhler participe alors très activement à la mise en oeuvre de la Solution Finale contre les juifs, faisant bénéficier les services SS de Himmler de son expérience en matière de gazages (opération « 14f13 »). En 1942, Bouhler, édite un ouvrage sur la vie de l'empereur Napoléon, qui devient l'un des livres de chevet favori d'Hitler.

En 1945, conscient de la défaite évidente de l'Allemagne, Bouhler se rapproche du chef de la Luftwaffe, Goering, dont il recherche la protection. Replié au Quartier Général de Goering près de Dachau, Bouhler se suicide avec son épouse le 19 mai 1945, quelques heures avant l'arrivée des troupes alliées.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)