B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Carrel Alexis(1873-1944)

Médecin et biologiste français, établi aux Etats-Unis, Alexis Carrel (1873-1944) travaille à l'Institut Rockefeller de New York sur la suture des vaisseaux sanguins, la greffe des tissus et des organes, créant la chirurgie vasculaire, étudiant également la survie des cellules des tissus et des organes en dehors du corps. Il reçoit le prix Nobel de médecine en 1912. En 1915, il met au point la fameuse eau Dakin qui, empêchant l'infection des blessures, sauve la vie de nombreux soldats durant la grande guerre. Alexis Carrel est également un pionnier de la transplantation d'organes et créé avec Charles Lindbergh la circulation extracorporelle ouvrant la voie à la chirurgie thoracique et à celle de l'aorte.

Mais plus tard, il développe des théories eugénistes en 1935 dans « allemandes, cet inconnu » : « Le conditionnement des criminels les moins dangereux par le fouet, ou par quelque autre moyen plus scientifique, suivi d'un court séjour à l'hôpital suffirait probablement à assurer l'ordre. Quant aux autres, ceux qui ont tué, qui ont volé à main armée, qui ont enlevé des enfants, qui ont dépouillé les pauvres, qui ont gravement trompé la confiance du public, un établissement euthanasique, pourvu de gaz appropriés, permettrait d'en disposer de façon humaine et économique. Le même traitement ne serait-il pas applicable aux fous qui ont commis des actes criminels ? Il ne faut pas hésiter à ordonner la société moderne par rapport à l'individu sain ».

Contre l'avis de ses amis américains, Carrel rentre en France en 1941, où il devient le régent de la Fondation française pour l'étude des problèmes humains. Créée par une loi du 17 novembre 1941, celle-ci est statutairement chargée de « l'étude, sous tous ses aspects, des mesures les plus propres à sauvegarder, améliorer et développer la population française dans toutes ses activités ».

Il meurt d'une crise cardiaque le 5 novembre 1944. Son nom est donné à des rues de villes et à une université de Lyon, mais une campagne d’opinion remet en cause ces patronages à la fin des années 90.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)