B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Bonnet Georges Etienne(1889-1973)

Venu de la haute fonction publique (le Conseil d’État), Bonnet devint député radical en 1924 et ministre l’année suivante. Il occupe de nombreux autres portefeuilles ministériels jusqu’à sa nomination comme ambassadeur de France aux États-Unis (1936–37). Succédant à Léon Blum à la tête du Quai d’Orsay en mars 1938, il y développe une politique de conciliation avec Hitler: c’est en accord avec cette vision « pacifiste » que sont signés par Édouard Daladier les accords de Munich en septembre et le Protocole Franco-Allemand en décembre 1938. Au printemps de 1939, la politique extérieure de Daladier prend un tour plus ferme, qui se traduit par le départ de Bonnet des Affaires étrangères pour la Justice où il reste jusqu’en mars 1940. En juillet de la même année, il vote les pleins pouvoirs à Pétain. Jugeant la politique de Vichy trop réactionnaire, il continue cependant à maintenir des contacts avec Laval et avec les responsables allemands. Au printemps 1941, il participe à la tentative de relancer le parti radical. Il est nommé au Conseil National de Vichy (Comité des provinces) sans s’y montrer très présent. En 1944, il se réfugie en Suisse, revient en France en 1950 et se fait élire conseiller général en Dordogne, l’année suivante, alors même qu’il avait été déclaré en 1945 inéligible pour une durée de dix ans. En 1956, il est élu député du même département et soutient le retour du général de Gaulle.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)