B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Bormann Martin(1900-1945)

Bormann naît à Wegeleben près de Halberstadt (Saxe-Anhalt) le 17 juin 1900. Il est le fils d’un employé de la poste. Il est engagé dans la première guerre en 1918 dans un régiment d’artillerie, mais ne monte pas au front. Il suit des études en agriculture et devient inspecteur agricole dans le Mecklembourg.

Il entre dans le Freikorps (Corps Franc) « Rossbach » et est impliqué dans un meurtre en 1924. Il est condamné à un an de prison. Il y rencontre Rudolf Höss, le futur patron d’Auschwitz. En 1926 il se rend à Weimar et adhère au Frontbann d’Ernst Röhm et au NSDAP. En octobre 1928 il devient l’un des dirigeants de la SA à Munich et à partir de 1930, il exerce son activité dans l'administration supérieure du parti. En 1933, il devient chef de l’administration du NSDAP, faisant fonction de représentant personnel du Führer et créé un véritable état major autonome interne au parti, très proche du Führer. Il écarte de plus en plus de la direction du parti son supérieur, Rudolf Hess, moins énergique que lui. Dès 1935, il se trouve de fait à la tête des services. Peu à peu il en arrive à contrôler toute la chancellerie.

Quand la guerre éclate, Bormann est le représentant du parti au grand quartier général du Führer. Il est dès lors installé au sommet de la hiérarchie politique nazie et, sauf en ce qui concerne le domaine militaire, il détient presque toutes les rênes du pouvoir. Après la fuite en avion de Hess pour l’Angleterre, Bormann, général des SS, devient le 12 mai 1941 chef de la chancellerie du Reich avec rang de ministre. Comme il faut passer par Bormann pour approcher Hitler, cet homme, alors à peine connu du public, exerce une grande influence.

National-socialiste convaincu et sans scrupules, il assure à proprement parler tout le travail d’administration. Le 12 avril 1943, sa position de confiance est récompensée par une nomination au poste de secrétaire du Führer. Exécuteur testamentaire de Hitler, Bormann s’est vraisemblablement suicidé le 1er mai 1945 lors d’une tentative de sortie de la chancellerie avortée.

Son corps est retrouvé et identifié par analyse dentaire en 1972, identifié à nouveau en 1998 par analyse ADN. Mais sa mort n’étant pas prouvée à l’époque, il avait été condamné à mort par contumace lors du procès des grands criminels de guerre à Nuremberg.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)