B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Azéma Jean(1913-2000)

Jean-Henri Azéma (né à Saint-Denis, Réunion, en 1913, mort à Buenos Aires en 2000) étudie d'abord au lycée Leconte de Lisle à Saint Denis où il s'intéresse au maurrassisme. Il quitte la Réunion en 1933 pour poursuivre ses études à Paris, d'abord au lycée Louis-le-Grand puis à la faculté de droit. Il fréquente Robert Brasillach et Pierre Drieu La Rochelle. Il épouse les idées de l'Action française.
Il se bat en 1940 et est décoré de la Croix de Guerre 39-40 pour actes d'héroïsme. Revenu à Paris il choisit de rester. Il devient en 1943 la voix du Gouvernement de Vichy sur « Radio Paris » et se lance dans la collaboration. A l'approche des Alliés de la capitale en 1944, il fuit avec les Allemands ; admirateur fervent de Léon Degrelle, le fondateur du rexisme, il intègre en juillet 1944 la Brigade d'Assaut Wallonie, mais ne se battra jamais.

En Allemagne, il participe avec André Algarron à la création de « Radio-Patrie » à Bad-Margentheim, contrôlée par le PPF.

A la chute de Berlin, Jean-Henri Azéma passe en Suisse et réussit à fuir en en Argentine. Condamné par contumace à la réclusion à perpétuité et à la confiscation de ses biens, il survit de petits métiers (docker, garçon de café) et finit par devenir journaliste.

Amnistié en 1970 par Georges Pompidou, il rentre à la Réunion en 1978. Il crée en quinze jours à Madrid un hommage à la culture créole à partir d'un vieux texte commencé en 1955, « Le testament de l'exilé ». Augmenté d'images, « Olographe » le transforme en auteur majeur de la littérature réunionnaise. En 1990, il présente au Festival du livre de l'océan Indien à saint Denis un ouvrage intitulé « Au soleil des Dodo »s, dédié à Cotia Rico Peña, sa femme décédée. Il reconnaît alors s'être trompé et avoir déraillé pendant la guerre. Il nie avoir eu connaissance des camps…

Un de ses fils, Jean-Pierre Azéma (né en 1937), deviendra un éminent historien de la Seconde Guerre mondiale.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)