B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Braunsteiner-Ryan Hermine(1919-1999)

Née à Vienne d’un père boucher en 1919, elle reçois une stricte éducation catholique. A la fin des années 1930 elle travaille dans une usine de munitions. Elle loge chez un fonctionnaire qui la convainc d’adhérer au nazisme. En 1939 elle devient surveillante à Ravensbrück, le salaire y étant meilleur. Rapidement elle grimpe dans la hiérarchie des gardiennes du camp.
En 1942 elle est transférée au KL Maïdanek. Surnommées « la jument » (Die Stute) par les détenus, elle s’y fait une réputation terrifiante, car elle les maltraite avec ses bottes ferrées… Elle s’attaque particulièrement aux enfants qu’elle qualifie de « bouches inutiles à nourrir »… Elle prend part à SS « Erntefest ». En 1945 elle est surveillante chef et dirige les camps de Genthin, annexe de Ravensbrück. A l’arrivée des troupes soviétiques, elle fuit à Vienne.

Arrêtée en 1946 par la police autrichienne, elle est livrée aux Alliés, passe deux ans en internement. En 1949 elle est condamnée à 3 ans d’emprisonnement, mais elle est relâchée en 1950.
En 1958 elle part au Canada avec un ancien GI, Russel Ryan, l’épouse et s’installe dans le Queens à New York. En 1963 elle obtient la nationalité américaine. En 1964 Simon Wiesenthal retrouve sa trace. Une campagne de presse aboutit en 1971 à sa dénaturalisation ; en 1973 elle est arrêtée suite à un mandat d’arrêt issu par la Cour de Düsseldorf et devient la première « femme nazie » extradée des Etats-Unis.

En 1975 elle est accusée lors du procès de Majdanek avec 8 autres personnes pour meurtre collectif de 1 181 prisonnier et participation au meurtre de 705 personnes. Elle se défend en tentant de se faire passer comme un petit « rouage » de la machine, mais n’exprime ni émotion ni regret…
En 1981 elle est condamnée à une double peine de prison à vie sous trois motifs : sélection pour la mort de 80 personnes, participation active au meurtre de 102 personnes (« Action enfants », sélection pour meurtre collectif de 1 000 personnes.

En 1996 elle est graciée pour mauvais état de santé par Johannes Rau, le Ministre président du land Nordrhein-Westfalen. Elle décède en 1999.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)