B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Rauter Hanns Albin(1895-1949)

D’abord SA, il est chargé d’aider les nazis autrichiens fuyant en Allemagne après l’interdiction du parti en Autriche. Il entre dans l’état major de Himmler en 1936 puis est chef de la Police à Breslau. Le 26 juin 1940 il est nommé chef du R.S.H.A. et de la S.S. des Pays-Bas (HSSPF « Nordwest ») et le reste jusqu’à la fin de la guerre. Il est, avec le commissaire du Reich Seyss Inquart et ses collaborateurs directs Wilhelm Harster et Karl Schongart le grand responsable de la déportation et de l’extermination des juifs de Hollande. A la fin de la guerre il est arrêté. Condamné à mort en Hollande, il est exécuté le 25 mars 1949

Hanns Albin Rauter, en fait Jean Baptiste Albin naît le 4 février 1895 à Klagenfurt d’un père conseiller aux eaux et forêts. Après sont bac il poursuit des études d’ingénieur à l’i=université technique de Graz. Il se porte volontaire pour le front en 1914 et sert dans un régiment de chasseur de montagne. Il est démobilisé en 1919 avec le grade de lieutenant. Il se bat en 1921 dans le Freikorps Oberland et Haute Silésie et participe à la création du mouveent antisémite et nationaliste de Styrie « Steirischer Heimatschutz » dont il est l’un des chefs.

Il rencontre Hitler en 1939 et décide de militer pour le nazisme en Autriche. Il planifie la création d’un parti nazi dans son pays et participe en 1931 au putsch de Pfrimer. Son militantisme nazi lui vaut de fuir son pays en 1933 et de continuer son action en Allemagne. Il entre dans la SA et dirige jusqu’au 17 octobre 1934 le « Kampfring der Österreicher im Reiche », association de combattant Autrichien dans le Reich nazi.

En 1935 il entre dans la SS, est affecté à Breslau en est promu en 1939 au grade de SS-Brigadeführer. Après la prise des Pays Bas il est chargé de la sécurité dans les Pays Bas occupés et est nommé en juin 1943 SS-Obergruppenführer et HSSPF « Nordwest ». A ce poste de plus haut gradé SS en Hollande, il est responsable des très dures conditions d’occupation, de la mise au travail forcé de plus de 300 000 personnes et de la déportation des Juifs des Pays Bas vers les camps de la mort. C’est lui notamment qui écrase dans le sang la grève générale du pays en février 1941 et de la déportation de milliers d’étudiants…

Arrêté à la fin de la guerre, Rauter est livré aux autorités néérlandaises qui le condamnet à mort le 4 mai 1948. Il est exécuté le 24 mars 1949 à Scheveningen.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)