B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Wirth Christian(1885-1944)

Né en 1885, Wirth suit une formation de charpentier, puis combat héroïquement durant la première guerre mondiale. Il entre ensuite dans la police de Stuttgart où il se taille une réputation de brute.

Inscrit au NSDAP il travaille au SD de la Gestapo jusqu’en 1939. Fin 1939, il est un spécialiste de l’opération T4, et utilise pour ce les chambres à gaz. En 1940 il est promu inspecteur général des installations des « inaptes à la vie ». En 1941 il est nommé à Lublin pour y monter un centre d’euthanasie.

Ensuite, dans le cadre de l’opération Reinhart, sous les ordres d’Odilo Globocnik, commandant du district de Lublin, « Christian le terrible » met en place les centres d’extermination de Belzec, dont il est le premier commandant, de Sobibor et de Treblinka. Il est reponsable de la mort de plus d’un million et demi de personnes.

Fin 1943, après la fermeture de Belzec, il part en Italie pour s’occuper de la déportation des Juifs d’Italie. Il y dirige l’unique camp d’extermination construit en Italie, la Risiera di San Sabba. Le 26 mai 1944, à Erpelle près de Fiume, Wirth est tué dans une embuscade de partisans yougoslaves.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)