B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Tirpitz Alfred von(1849-1930)

(Küstrin, 19 mars 1849 - Ebenhausen, Bavière, 6 mars 1930). Dès 1877, Tirpitz, jeune officier de marine, est chargé de mettre en œuvre les nouveaux torpilleurs. Il poursuit sur plus de dix années cette tâche, y développe ses capacités d’organisateur et de technicien. Devenu secrétaire d’Etat du service impérial de la marine, directement rattaché à l’empereur Guillaume II et également ministre de la Marine prussien, Tirpitz constitue la marine allemande à partir des lois navales de 1898-1912. Abandonnant l’idée d’une flotte de croiseurs d’outre-mer, qui aurait exigé un réseau de bases à l’échelle mondiale, il s’efforce de construire une marine de guerre, à l’origine dirigée seulement contre la France et la Russie et qui fera de l’Allemagne la deuxième puissance navale du monde.

Mais à partir de 1900, il tient également à dissuader l’Angleterre d’attaquer l’Allemagne. Ce concept du risque, fondamental pour Tirpitz, influence non seulement les négociations anglo-allemandes relatives à la limitation des forces navales réciproques, mais également la nature des relations entre les deux pays. Tirpitz aspire à un compromis anglo-allemand qui sortirait l’Allemagne de son isolement. Tirpitz gagne le Reichstag et l’opinion publique à ses projets par une habile propagande soutenue par l’empereur qu’enthousiasment les questions navales. Il devient la personnalité la plus influente au côté du chancelier dans la période d’avant-guerre.

Mais face aux conceptions défensives défendues par le chef d’état-major de la marine Hugo von Pohl, il ne parvient pas à imposer la demande qu’il a formulée dès le début de la Première Guerre mondiale : faire intervenir immédiatement la flotte de haute mer. L’abandon, au cours des premières années de la guerre, de l’idée d’une vaste offensive de la marine de guerre et le fait que les combats en mer soient menés pour l’essentiel par les sous-marins marque au fond l’échec de l’œuvre de sa vie. En 1916, Tirpitz s’incline devant cette décision en démissionnant.

Co-fondateur avec Kapp du parti allemand de la patrie (1917), il est député national-allemand au Reichstag (1924-1925) et influence Hindenburg à être candidat à la présidence de la République (1925).

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)