B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Rundstedt Gerd von(1875-1953)

(Aschersleben, Saxe, 1875 - Hanovre, 1953). Chef d’état-major de corps d’armée pendant la Première Guerre mondiale, Rundstedt, tout en gardant ses distances avec le régime hitlérien, participe à deux évènements déterminants de l’avant-guerre, alors qu’il occupe la fonction de commandant du Wehrkreis III à Berlin : le 20 juillet 1932, von Papen lui confie les pleins pouvoirs lors du coup d’Etat en Prusse qui a pour conséquence la suspension du gouvernement démocratique d’Otto Braun ; le 31 janvier 1938, il réclame de Hitler au nom de l’armée une mise au point immédiate sur le cas Fritsch, de l’innocence duquel il est intimement convaincu, et refuse que Reichenau soit le successeur du chef d’état-major injustement calomnié.

Déconseillant l’entrée des troupes allemandes en Tchécoslovaquie, il est congédié et prend sa retraite. Mais quand la guerre éclate, il est rappelé pour commander le groupe d’armées lors de l’invasion de la Pologne. En France, à la tête de la même formation, il réussit la percée de Sedan qui sépare les forces françaises des forces britanniques. Il est alors nommé maréchal du Reich. En 1941, Rundstedt commande le groupe d’armées Sud vers l’Ukraine mais, à la suite d’un violent conflit avec Hitler, il est relevé de son commandement en décembre 1941. Néanmoins, le 1er mars 1942, il est nommé commandant en chef du front Ouest (zone France-Berlgique-Pays-Bas), poste qu’il conserve jusqu’en mars 1945, à l’exception d’une brève interruption du 1er juillet à septembre 1944 (il est remplacé par le maréchal von Kluge qui se suicide le 19 août 1944, car il fait partie du complot contre Hitler).

En décembre 1944, Rundstedt organise l’ultime offensive allemande dans les Ardennes. Mais il se montre de plus en plus critique à l’égard des plans stratégiques du Führer, ce qui conduit à sa relève définitive le 10 mars 1945. A la fin de la guerre, il reste dans une prison anglaise jusqu’en 1949.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)