B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Ritter von Epp Franz(1868-1946)

Franz Ritter von Epp naît le 16 octobre 1868 à Munich, où son père est artiste peintre et professeur à l’Académie. Après son baccalauréat, il entre dans l’armée bavaroise et sert dans l’infanterie. En 1896, il est lieutenant général à l’Académie de guerre. En 1900 il sert dans le corps expéditionnaire envoyé en Chine lors de la guerre des Boxers, puis sert en Afrique du Sud-Ouest contre la révolte des indigènes. En 1914 – 1918 il sert successivemet sur les fronts français, tyrolien, serbe et roumain.

Le 8 février 1919, avec l’appui du ministère de la guerre, il créé son propre Freikorps, qui est chargé d’éliminer la République des Conseils en Bavière. Il trempe ensuite dans le putsch de Kapp-Lüttwitz à Berlin, mais sans y participer activement. En avril 1920 il réprime dans la Ruhr et à Hambourg les soulèvements communistes. Epp prend en même temps des contacts avec les extrémistes de droite de Röhm. Il soutient grâce à des appuis et des moyens financiers au sein de l’armée la création de l’organe de presse du parti nazi, le « Völkischer Beobachter ». Mais ayant des convictions monarchistes, il n’adhère pas au parti.

Le 31 octobre 1923, menacé de mutation pour ses opinions radicales, il préfère démissionner de l’armée. Après le putsch rayté de Hitler, il prend ses distances avec le mouvement. Mais en 1928, il adhère au mouvement contre la promesse d’un mandat au Reichstag, mandat qu’il tiendra jusqu’en 1945. En 1932, il représente le parti aux conférences de Genève (désarmement) et de Lausanne (réparations). En septembre 1932 il est nommé au sein de la SA chef de la section politique pour l’armée. Le 9 mars 1933 il est nommé commissaire du Reich en Bavière, puis en avril Gouverneur général de Bavière après la dissolution du parlement bavarois.

En mai 1934 il devient chef de la section « politique coloniale » du parti, nouvellement créée. Mais à partir de 1935, son influence ne cesse de diminuer. Il perd toute influence à partir de 1939 et prend ses distances avec Hitler durant la guerre. Il est interné par les Américains en mai 1945 et meurt en prison le 31 décembre 1946.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)