B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Oster Hans(1887-1945)

Hans Oster naît le 9 août 1887. Son père est pasteur. Après avoir passé son bac, il s’engage dans l’armée. Il débute la grabnde guerre dans l’artillerie pour l’achever à l’état major où il est officier d’état major. A la fin de la guerre, il reste dans l’armée et y fait carrière. Mais en 1932 il doit démissionner pour avoir manqué au code d’honneur. Il réussit à entrer comme civil au ministère de la guerre et sert à l’Abwehr, le service secret. L’assassinat de Schleicher lors de l’épuration des SA (Nuit des longs couteaux) l’incite à prendre ses distances d’avec le parti nazi.

En 1935 le nouveau chef de l’Abwehr, l’amiral Canaris le réintègre dans les services de l’armée avec rang d’officier de réserve. Comme Canaris, Oster est un conservateur nationaliste anti nazi. En 1938, durant la crise des Sudètes, il prend part à un complot de militaires visant à éliminer le Führer pour préserver la paix. Nommé colonnel en 1939, il laisse filtrer des informations au sujet des plans d’invasion de la Belgique et de la Hollande…

En 1941 il est pour l’Abwehr à l’OKW où il tente d’unifier des mouvements de résistance et d’aider des adversaires du régime. Il est directement couvert par Canaris. En 1942 il est nommé major général. En avril 1943 son collaborateur Hans von Dohnanyi est arrêté par la Gestapo. Oster est lui aussi soupçonné et est étroitement surveillé par la Gestapo. Le 31 mars 1944, après que Himmler ait pris en main l’Abwehr et écarté Canaris, Oster est démis de ses fonctions. C’est un coup très dur pour la résistance. Le 21 juillet 1944 il est arrêté. L’attentat réussi, il aurait été nommé président du conseil de guerre…
Le 9 avril 1945, peu de temps avant la libération du camp par les Américains, Oster est pendu avec Canaris et Bonhoeffer par les SS dans le camp de concentration de Flossenbürg.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)