B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Meyer Kurt(1910-1961)

Kurt Meyer naît à Jerxheim, le 23 décembre 1910, dans une famille modeste. Son père est tué en 1914 au front, et dans les années 20 il doit interrompre ses études de commerce afin d'aider sa mère, désormais privée de ressources. En octobre 1929 il entre dans une compagnie minière. Puis il s’engage dans la Landespolizei à Mecklenburg. Sportif, nationaliste, il rejoint les Hitlerjugend en mai 1925, avant de s'inscire dans les SA en avril 1928. Le 01 septembre 1930, à peine agé de 20 ans, il rejoint le N.S.D.A.P. Parfait « produit » hitlérien, Meyer adhère à la presque totalité des thèses nazies. C'est tout naturellement qu'il rejoindre l'élite militaire du Parti, la Allgemeine-SS le 15 octobre 1931 à Schwerin. Sur place, il passe de nombreux tests et parvient à prouver la pureté de son ascendance aryenne. Le 15 février 1932, il est reçu et devient SS-Mann.

Le 15 mai 1934 le SS-Untersturmführer Kurt Meyer est transféré dans l'unité la plus prestigieuse de la SS, la « Leibstandarte » commandée par Josef « Sepp » Dietrich. Il devient chef de section en 1935, puis chef de compagnie en 1936. L'ascension du jeune SS est impresionnante. Le 14 septembre 1936, il devient le premier « patron » de la nouvelle compagnie antichar de la Leibstandarte, la 14è Panzerabwehr Kompanie. Le 12 septembre 1937, il est promu SS-Hauptsturmführer. Dans la foulée, début 1938, il part pour Klausdorf afin d'y suivre un stage sur les techniques du génie. Ce sont ensuite les cours à l'école des officiers de Mülhausen dont il sort diplômé.

Il participe aux campagnes de Pologne et de France. Il est promu SS-Sturmbannführer le 01 septembre 1940. En 1941, la Leibstandarte est engagée dans l'opération « Marita », la conquête de la Yougoslavie et de la Grèce où il gagne son surnom de « Panzer Meyer ». Il est ensuite en Russie jusqu’en juin 1943.

En juin 1944, il reçoit l'ordre de barrer la route de Caen. A la tête de la SS Hitlerjugend il résiste jusqu’en début juillet. Il ne peut éviter les exactions des SS fanatisés qui commenttent des crimes de guerre. En septembre, la « Hitlerjugend » se replie en désordre, passe la Seine et se dirige vers l'Est. C'est au cours de cette retraite que Kurt Meyer est capturé par des partisans belges près de Liège, à Durnal, le 06 septembre 1944. Il est rapidemment remis aux autorités militaires britanniques qui décident de le traduire en justice en raison des massacres et des crimes perpétrés par les hommes de la division Hitlerjugend.

Il est emprisonné à Auriche et en Allemagne. Condamné à mort par le tribunal militaire, il voit sa peine commuée en prison à vie en janvier 1946. Il part pour le Canada où il est emprisonné au pénitentier de Dorchester (New Brunswick). Rerelâché le 07 septembre 1954, il adhère à l'association des anciens Waffen-SS, la HIAG, dont il devient l'un des porte-paroles. Il décède à 51 ans d'une crise cardiaque le 23 décembre 1961 en Westphalie, à Hagen, le soir de son anniversaire.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)