B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Luther Hans(1879-1962)

(Berlin, 10 mars 1879 - Düsseldorf, 11 mai 1962). Parmi les dirigeants de la République de Weimar, Luther est l’un des plus actifs et celui auquel sont confiées les tâches les plus variées. Après avoir été juriste dans l’administration de Prusse et maire d’Essen de 1918 à 1922, il devient le 22 novembre 1922 ministre du Ravitaillement et de l’Agriculture dans le cabinet Cuno et, quelques mois plus tard, ministre des Finances du gouvernement Stresemann (13 août 1923).

Luther n’appartient à aucun parti, mais il est proche du parti populaire allemand (DVP). Il œuvre à la stabilisation monétaire et à l’assainissement des finances nationales, dont la réussite revient en premier lieu à son activité (négociation du plan Dawes avec les Alliés, 1924). Le 15 janvier 1925, le président Ebert le charge de former le nouveau gouvernement. Son cabinet est orienté à droite, car il fait appel pour la première fois aux nationaux allemands (DNVP). Son gouvernement réalise la réforme fiscale de 1925 et la conclusion des accords de Locarno.

En décembre 1925, il est renversé à cause de la défection des ministres nationaux allemands ; il dirige alors un gouvernement minoritaire centriste, soumis à de sévères luttes intestines. En constituant son deuxième cabinet, Luther prononce les mots célèbres : l’Allemagne « doit être en définitive gouvernée d’une manière ou d’une autre ». Il cherche à affaiblir le Parlement en faisant appel à des techniciens. Sa chute, le 12 mai 1926, est provoquée par l’affaire du drapeau qu’il qualifie lui-même de « bagatelle », sans se rendre compte des passions qu’il suscite : il s’agit de la lutte symbolique entre les couleurs républicaines noir-rouge-or et le drapeau impérial noir-blanc-rouge. Luther réapparaît plus tard sur la scène politique, mais dans les coulisses, quand il devient en janvier 1928 le président de la Ligue pour la rénovation du Reich, qui s’efforce d’obtenir la création d’un Etat décentralisé.

De mars 1930 à mars 1933, il est président de la Banque nationale (Reichsbank) et, en préparant l’élargissement du crédit, il contribue au programme de création d’emplois de Hitler. Mais en raison des doutes qu’il émet sur la question du financement du réarmement allemand, il est remplacé par Schacht et envoyé à Washington comme ambassadeur, où il demeure jusqu’en 1937. Après la Seconde Guerre mondiale, Luther dirige une commission traitant de la réorganisation de la République fédérale.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)