B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Lichtenberg Bernhard(1875-1943)

Bernhard Lichtenberg naît le 3 décembre 1875 à Ohlau (Olawa, Pologne). Il est fils de commerçant. Il étudie la théologie à Innsbrück et Breslau (Wroclaw) et est ordonné prêtre en 1899 à Breslau. Il est chargé de paroisse à Berlin et en 1913 est élu député du parlement de Berlin pour le Zentrum chrétien-démocrate. Pendant la guerre il est aumonier militaire au 3è régiment des grenadiers et travaille pour la Croix Rouge.

A partir de 1919 il est membre de la ligue catholique pour la paix et est amené à protester contre les extrémismes nationalistes de droite, particulièrement contre le front de « Tannenberg » d’Erich von Luddendorf (1929). En 1931 il milite particulièrement pour la diffusion du film « A l’ouest rien de nouveau » réalisé d’après le roman de Remarque, ce qui lui vaut une campagne haineuse mené par Goebbels.

Dès le printemps 1933, la Gestapo « visite » son domicile. En 1935, renseigné par un ancien militant du SPD sur les conditions de vie au camp de concentration d’Esterwegen, il proteste par écrit auprès de la chancellerie de Göring. Après la « Nuit de cristal » de novembre 1938, il prie officiellement pour les Juifs, puis, en lien avec l’évêque de Berlin Konrad Graf von Preysing (1880-1950), il apporte son soutien matériel à des Juifs, allant jusqu’à en loger quelques-uns chez lui. Le 28 août 1941, il proteste offisiellement dans une lettre au ministre Conti contre l’opération d’euthanasie T4, en lien avec l’action du cardinal Von Galen. Le 23 octobre de la même année, sur dénonciation de deux femmes, il est arrêté par les SS. Lors de son interrogatoire, il demande d’accompagner les Juifs arrêtés et déportés dans le ghetto de Lodz.

Le 22 mai 1942, il est condamné pour « abus de chaire » à deux ans de prison. Il est interné dans la prison de Berlin Tegel et dans le camp de transit de Berlin-Wuhlheide. Il souffre du cœur et des reins. Début novembre 1943, il est transféré vers le KL Dachau. Il meurt dans des circonstances mystérieuses durant son transfert à Hof. En 1965, ses restes sont solennellement inhumés dans la crypte de l’église Saint Hedwig à Berlin.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)