B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Keitel Wilhelm(1882-1945)

Wilhelm Keitel naît le 22 septembre 1882 à Helmscherode près de Braunschweig. Après son bac il entre en 1901 dans un régiment d’artillerie à Wolfenbüttel, monte en grade et se bat en 1914 sur le front ouest. Il passe sans formation spéciale à l’Etat Major et en 1917 commande en Flandres où il est gravement blessé. En 1919 il intègre la Reichswehr avec rang de capitaine. Il exerce divers commandements et en 1930 s’occupe au Ministère de la planification pour l’agrandissement de l’armée. En 1934, il commande une division à Brème et en 1935 est nommé chef de l’office de la Wehrmacht au ministère de la guerre… où il entre en conflit avec Ludwig Beck, le général en chef de l’armée.

En 1938, après le retrait de Blomberg et de von Fritsch, Hitler réoriente l’appareil militaire vers la guerre et créé l’OKW (Commandement supérieur de la Wehrmacht) à la tête duquel il place Keitel. L’OKW et son chef resteront de fidèles valets du dictateur et n’auront aucune autorité de décision. Durant toute la guerre, Keitel joue un rôle de tampon entre les généraux et le Führer. Il restera d’une loyalité sans failles et jusqu’à la lacheté, s’éliénant de plus en plus l’ensemble des cadres de la Wehrmacht.

En 1940 il est nommé Maréchal. Le 6 juin 1941, à l’occasion de l’opération Barberousse, il signe le fameux « Kommissarbefehl » qui autorise le massacre des commissaire politiques russes, et le 6 décembre 1941 le « Nacht und Nebel Erlass » qui enverra à la mort « dans la nuit et le brouillard » des milliers de résistants dans toute l’Europe.

Le 9 mai 1945, en qualité de plénipotentiaire de Dönitz, successeur de Hitler, il signe à Berlin la capitulation de la Wehrmacht face à l’Armée Rouge. Le 13 mai il entre en captivité. Mis en accusation par le tribunal de Nuremberg, il est condamné à mort pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, pendu le 16 octobre et incinéré. Ses cendres sont dispersées par l’US Air Force

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)