B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Hess Rudolf(1894-1987)

Né à Alexandrie en Egypte au sein d’une famille de négociants franconiens, Hess fréquente l’école de commerce de Neuchâtel. En 1914, il s’engage dans un régiment bavarois et sert dans l’infanterie, puis dans l’aviation de chasse. Après la guerre, il suit des études d’économie, d’histoire et de géopolitique, notamment auprès de K. Haushofer, dont il sera plus tard brièvement l’assistant.

En 1919, il rejoint la société antisémite de Thulé et est blessé lors des troubles munichois. En 1920, il s’inscrit au jeune parti nazi (NSDAP) ; sa carte de membre porte le numéro 16. Il devient un chef SA. En novembre 1923, il participe au putsch de Munich aux côtés de Hitler, qu’il suit à la forteresse de Landsberg (1924-1925) où le Führer lui dicte Mein Kampf.

A sa sortie de prison, il reste le secrétaire particulier de Hitler. Après la chute de Gregor Strasser, il assume en 1931 au sein du NSDAP la présidence de l’importante commission politique. En avril 1933, il est nommé «adjoint du Führer» et, à la fin de l’année, devient ministre sans portefeuille. Mais l’influence de ce personnage sectaire tend à décliner et, à la veille de la Seconde Guerre mondiale, il est supplanté par Goering.

Le 10 mai 1941, le monde apprend que Hess s’est secrètement envolé d’Allemagne et a sauté en parachute au-dessus de l’Ecosse. A quelques semaines de l’invasion de l’URSS par la Wehrmacht, il a pour projet de conclure un «accord» avec le Royaume-Uni (par l’intermédiaire du duc de Hamilton) dans le but de créer un front anti-soviétique. Il est aussitôt arrêté et Hitler le déclare fou. En Allemagne, c’est Martin Bormann qui prend en charge ses fonctions.

Le tribunal de Nuremberg condamne Hess à la prison à vie. Il est interné à la prison interalliée de Spandau (Berlin) où il demeure le seul détenu après la libération de Baldur von Schirach et d’Albert Speer, l’URSS refusant obstinément de le relâcher. C’est là qu’il se suicide en 1987.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)