B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Hausser Paul(1880-1972)

Fils d'un ancien lieutenant de l'armée impériale Hausser naît le 7 octobre 1880 à Brandebourg. Il entre à l'école des cadets prusiens de Köslin. A 18 ans il est sous-lieutenant d'infanterie au 155° Rgt en Prusse Orientale. Lors de la première guerre mondiale il est Major. Il termine la guerre avec la croix de fer de 1ère Classe, mais toujours Major.

Il reste dans la Reichswehr et y gravit les échelons, en 1932 il prend sa retraite avec le grade de Général de division. Il devient alors le chef régional de Brandenbourg de l'organisation « Stahlhelm », formation sont absorbée par les groupes du nouveau parti national socialiste qui fait son apparition en force... Après un rapide passage chez les S.A, dont il apprécie fort peu les manières, Il rencontre Himmler qui le convainc de reprendre du service dans la SS avec le grade de Standartenführer. Il prend en main la formation des futurs officiers de la SS à Brunswick.

Il est nommé Inpecteur des Verfugungstruppen (troupes à disposition), noyau des futures divisions de la Waffen SS. Entre octobre 1939 et octobre 1941, il prend le commandement des nouveaux régiments formés (Deutschland, Germania et Der Führer) qu'il mène au combat lors des batailles de Hollande, Flandres et France. Puis il participe à l'opération Barbarossa toujours avec la division SS das Reich. Blessé près de Moscou (perte d'un oeil), il gagne la croix de chevalier le 8 août 1941. Il devient Obergruppenführer et commande le Ier SS Panzerkorps (Janvier 43) avec lequel il combat à Kharkov, il désobéit aux ordres de Hitler en abandonnant la ville aux Russes, reconcentre ses forces et reprend la ville en imposant une sévère défaite aux Russes.

Il participe ensuite à l'opération « Citadelle » qu’il emporte (offensive sur Koursk en juillet 43) et au début de 1944 il mène le IIè SS Pz Korps (de juin 42 à juin 44) en Galicie. Il se retrouve en Normandie à la tête de la 7è armée (juin 44 à août 44), qui sera encerclée à Falaise, il quitte la poche juste à temps et est à nouveau gravement blessé. Il prend le commandement du Groupe d'armée G en janvier 45. Relevé de son commandement par le Führer, il est nommé adjoint au commandant du Front Sud Ouest (Maréchal Kesselring)

Il est ensuite emprisonné dans plusieurs prisons et camps, jugé jugé à Nuremberg et maintenu en détention jusqu’en 1948. Il meurt le 21 décembre 1972 à Ludwigsbourg.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)