B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Giesler Paul(1895-1945)

Paul Giesler naît le 15 juin 1895 à Siegen. Il est fils d’architecte. En 1914 il se porte volontaire et termine la première guerre comme lieutenant. En 1919 il adhère au Stahlhelm et fait des études d’architecture. Il devient sympathisant de la NSDAP puis co-fondateur de la SA locale de Siegen. Il termine ses études d’architecte et entre à la NSDAP le 1 janvier 1928. Elu député du Reichstag le 5 mars 1933, il est le chef des SA à Siegen et dans le district de Siegen entre 1933 et juin 1934. Il échappe de peu à l’épuration des SA le 30 juin 1934, mais il est mis en accusation de complot un mois plus tard par le gauleiter de Westphalie Josef Wagner. Il est relaxé le 10 avril 1935 faute de preuves, mais doit s’éloigner de sa ville de Siegen.

Il part en Frise Orientale, prend du galon et est nommé en 1938 chef des SA de la région de Linz en Autriche. En 1939 il s’engage volontairement et se bat à la tête d’une compagnie d’Autrichiens en Pologne et en France. Soutenu par Bormann, il est nommé le 9 novembre 1941 par Hitler lui même Gauleiter de Westphalie sur en remplacement de son ennemi juré, le Gauleiter Josef Wagner, destitué suite à un complot ourdi contre lui par Himmler, Bormann et Goebbels. En même temps il est nommé au conseil d’état de Prusse. Le 23 juin 1942 il devient Gauleiter de Bavière en remplacement du gauleiter malade Adolf Wagner. Il cumule ensuite en Bavière les fonctions de ministre de l’économie et de finances.

En mai 1943 il devient le chef de la SA, en remplacement de Victor Lutze, décédé accidentellement. En Bavière, il a recours à des méthodes de terreur pour maintenir l’ordre et combattre la résistance intérieure. C’est ainsi qu’il abat le mouvement des la « Rose Blanche » et fait décapiter Sophie et Hans Scholl. En avril 1945, aux derniers jours de la guerre il est nommé commissaire pour la défense du Reich en zone Sud et noie dans le sang avec l’aide des SS un mouvement de libération pour la Bavière. Le 29 avril, dans son testament politique, Hitler le désigne successeur de Himmler…

A l’approche des troupes américaines, il tente de se suicider avec sa femme, mais ne fait que se blesser. Il meurt quelques jours plus tard, le 8 mai 1945 à Berchtesgaden, des suites de ses blessures.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)