B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Frick Wilhelm(1877-1946)

(Alsenz, Palatinat, 12 mars 1877 - Nuremberg, 16 octobre 1946). D’une famille paysanne du Palatinat, fonctionnaire de police à Munich, Frick se rallie très tôt au national-socialisme, soutenant le mouvement nazi dès le putsch de Kapp et participant au putsch manqué de Munich (9 novembre 1923), ce qui lui valut d’être condamné à dix-huit mois de prison, détention écourtée par son élection comme député au Reichstag en 1924.

Pendant la période de la « montée au pouvoir », Frick fait partie des proches collaborateurs de Hitler et lorsqu’il prend les fonctions de ministre de l’intérieur et de l’éducation de Thuringe en janvier 1930, il est le premier dirigeant nazi à accéder à un poste de ministre, il est ministre de Thuringe jusqu’au 1er avril 1931. Le 30 janvier 1933, il entre au cabinet de Hitler, où il est le seul ministre nazi avec Goering, puis, le 1er mai 1934, il est nommé ministre de l’intérieur de Prusse.  Les mesures du régime de cette époque, notamment la mise au pas des Länder effectuée avant le vote de la loi des pleins pouvoirs de février-mars 1933, sont signées de son nom, de même que le décret de dissolution des partis du 14 juillet 1933.

Plus graves sont les conséquences de sa responsabilité dans les lois antisémites, telles les « lois de Nuremberg » votées en 1935 lors du congrès du parti : elles privent les Juifs allemands de leurs droits civiques et politiques et leur interdisent tout mariage avec des non juifs ; de même le décret du 1er juillet 1943 soumet les Juifs à la police judiciaire et les livre ainsi à la Gestapo sans aucune protection judiciaire.

Pendant les dernières années de la guerre, Frick, qui a dû laisser le ministère de l’intérieur à Himmler, occupe le poste insignifiant de Reichsprotektor de Bohême Moravie. En 1946, au procès de Nuremberg, il est condamné à mort par le tribunal militaire international et exécuté le 16 octobre 1946.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)