B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Frank Hans(1900-1946)

Fils d’avocat, Hans Frank naît le 23 mai 1900 à Karlsruhe. En 1919 il devient membre de la Société de Thulé et entre dans le Freikorps de Franz Ritter Von Epp, créé pour détruire la République des Conseils de Munich.

Il suit des études de droit entre 1920 et 1926 et devient conseiller juridique de la NSDAP, à laquelle il adhère en 1923 et entre dans la SA. Il participe au putsch de Munich et se réfugie en Autriche après son échec. Revenu en Allemagne en 1924, il termine ses études et s’établit en 1926 à Munich comme avocat. Il défend Hitler et les nazis dans de nombreux procès. En 1928 il créé l’union des juristes national-socialistes, et en 1930 est élu au Reichstag.

En 1933 il est nommé ministre de la justice en Bavière. Il est chargé de la « mise au pas » et devient président de l’académie pour le droit allemand qu’il transforme en institution nazie. Bien qu’il proteste contre la manière dont s’est passé la « Nuit des longs couteaux », il poursuit sa carrière.

Le 15 septembre 1939 il est nommé chef de l’administration civile des territoires occupés en Pologne. Puis du 12 octobre 1939 à janvier 1945 il est le gouverneur du « Gouvernement général », à savoir les territoires polonais non intégrés au Reich. Il y est responsable de l’élimination de centaine de milliers de Polonais, du vol de leurs biens, de la déportation d’environ 1 million de travailleurs Polonais dans les usines allemandes, et de la mise en ghettos des juifs polonais.

En 1942 il entre en conflit avec Himmler pour le partage du « butin » du Gouvernement général. Himmler l’intimide en faisant assassiner un de ses collaborateurs, puis il perd toutes ses fonctions au sein du parti. Il reste cependant Gouverneur général.

Le 4 mai 1945 il est pris par les Américains. Devant le tribunal de Nuremberg il est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre. Il plaide coupable. Le 1 octobre il est condamné à mort. Après s’être converti au catholicisme, il voit dans son exécution la juste expiation de ses crimes. Il rédige ses mémoires et est pendu à Nuremberg le 16 octobre 1946.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)