B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Diels Rudolf(1900-1957)

Né le 16. décembre 1900 à Berghausen dans le Taunus ; mort le 18 novembre 1957 à Katzenelnbogen dans le Palatinat.

Diels prend part à la première guerre puis étudie le droit à l’université de Marbourg. En 1930 il entre dans le ministère de l’intérieur de Prusse où il est chargé par le ministre Carl Severing et son secrétaire d’état Wilhelm Abegg de surveiller les cercles de la droite radicale, les cercles communistes et les cercles nazis.

Lors de la prise de pouvoir de Hitler, il est le chef de la police politique de Prusse à Berlin. Diels est un opportuniste et se range du côté des nazis dès l’accession de Hitler à la chancellerie. Il convainc Göring de la nécessité de la création d’une police secrète, qui lui confie en juin 1933 la direction de la section 1A (crimes politiques) de la police d’état de Prusse nouvellement créée. Rapidement, la section est rebaptisée « geheime Staatspolizei » ou Gestapo. Diels veille de près à ce que ses membres soient des nazis convaincus. C’est lui qui mène l’interrogatoire de Marinus van der Lubbe, le sois disant « incendiaire » du Reichstag.

Mais il attire rapidement la jalousie de ses rivaux politiques, car après un certain temps, il prend ses distances avec les méthodes brutales et illégales de la Gestapo. Parmi ses adversaire, Reinhard Heydrich : le 1 avril 1934, Diels est relevé de son poste et la direction de la Gestapo de Berlin passe sous le contrôle de Himmler. Durant la « Nuit des Longs couteaux » (30 juin 1934) il échappe de peu à l’arrestation et à l’exécution en se cachant durant 5 semaines.

Rentré dans le rang, il épouse la cousine de Göring et grâce à sa protection réussit à échapper à la purge consécutive à l’attentat du 20 juillet 1944.

Il est cité comme témoin à charge au procès de Nuremberg, mais aussi comme témoin à décharge de Göring au même procès… Il vit à Hanovre jusqu’à la dénazification en 1953. Il est tué accidentellement lors d’une partie de chasse en 1957.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)