B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Arnim(1889-1962)

Hans-Jürgen Von Arnim naît à Ernsdorf le 04 avril 1889. Aristocrate, issu d'une famille de militaires, il s'engage dans l'armée dès la fin de ses études et devient sous-lieutenant en 1907. Il participe à la Première Guerre Mondiale avec le grade de lieutenant. Son comportement au feu et sa conduite lui permettent d'être nommé capitaine de la Garde Impériale le 27 janvier 1917.

L'Allemagne battue, il choisit de rester membre de la Reichswehr en 1921. Il est nommé à l'Etat-Major du Gruppenkommando n°2 basé à Cassel, en 1923, puis affecté au bureau des opérations du Ministère de la Guerre en 1925. La prise du pouvoir par Hitler en 1933 accélère son ascension hiérarchique : colonel le 01 juillet 1934, général de brigade le 01 janvier 1938, puis général de division en octobre 1940, il se retrouve à la tête de la 17è Panzer-Division sur le Front de l'Est.

C'est à ce spécialiste des Panzers qu'Hitler confie la Vè Panzerarmee en Tunisie en décembre 1942. Von Arnim parvient dès le 06 décembre à contrer toutes les initiatives alliées, servi, il est vrai, par les divisions inexpérimentées de ces derniers et par la présence de très bons officiers au sein des troupes de Fallschirmjäger (parachutistes) dont il assume le commandement. L'un de ses plus brillants succès reste le refoulement des troupes françaises au col du Faïd le 30 janvier 1943.

L'arrivée de Rommel et des débris de son SS en Tunisie lui vaut un moment des subir l'indépendance d'esprit du Feldmarschall et sa prudence conduit à l'échec de la percée du col de Kasserine contre l'US Army en février 1943. Avec le départ définitif de Rommel pour l'Europe suite au désastre de l'offensive « Capri » sur Médenine, Arnim est nommé le 9 mars 1943 chef du Panzergruppe Irma. La capture de son frère Ferdinand Von Arnim, général comme lui, dans les ruines de Stalingrad laisse présager de la suite. En dépit d'actions retardatrices efficaces, il ne peut sauver son armée de l'anéantissement. Le 12 mai 1943, cinq jours après la chute de Tunis, Von Arnim est fait prisonnier par les Américains.

Faisant partie du carré des généraux restés nazis dans les camps de prisonniers allemands aux Etats-Unis, il n’est libéré que le 01 juillet 1947, pour finir sa vie en 1962.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)