B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le ghetto de Miedzyrzec Podlaski

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. Le ghetto de transit et la première « Aktion »

En 1942, quand débute l’« Aktion Reinhard », le ghetto de Miedzyrzec devient le ghetto de transit principal pour la partie nord de la région de Lublin. De ce ghetto de transit, les Juifs sont envoyés dans le camp de la mort de Treblinka. Avant que les déportations à Treblinka ne commencent, de nombreux Juifs arrivent à Miedzyrzec : environ 500 de Mielec en mars 1942, 1.001 de Slovaquie le 8 mai 1942… d’autres suivent : en date du 2 août 1942, 17.546 juifs ont été concentrés à Miedzyrzec. Pour faire bonne mesure, avant que la première déportation de Miedzyrzec ne commence, les Juifs locaux sont obligés de remettre 50 kilogrammes d'or, et ont pour cela un délai de 3 jours. Pour accélérer cette extorsion, la Gestapo de Radzyn exécute 40 juifs dans les rues…

La première « Aktion » dans le ghetto de Miedzyrzec a lieu les 25 et 26 août 1942. Elle est exécutée par les policiers du fameux 101è bataillon de police de réserve de Hambourg et les gardes ukrainiens de Trawniki. Des Juifs sont exécutés partout, dans leurs maisons et dans les rues. Beaucoup sont tués sur la place principale de la ville, le point de rassemblement pour tous les déportés. D'autres sont exécutés sur le chemin de la gare de déportation et sur le quai d’embarquement. Pendant ces deux jours, environ 10.000 Juifs de Miedzyrzec sont envoyés dans les chambres à gaz de Treblinka. 960 ont été tués dans la ville. Les déportés sont embarqués dans de wagons à bétail surchargés, 120 à 140 par wagon. La plupart d'entre eux meurent avant qu'ils n’arrivent à Treblinka. Le premier convoi de Miedzyrzec a été décrit par un des survivants de Treblinka, Abraham Krzepicki. Quand les prisonniers du Sonderkommando de Treblinka ont ouvert les wagons, ils ont découvert des personnes mortes. Les corps des juifs tués à Miedzyrzec sont brûlés peu de temps après l'Aktion par un Kommando de juifs du ghetto. Cette déportation est la plus grande « Aktion » effectuée par le 101è bataillon de police de réserve dans la zone de Lublin. Après cette Aktion, les policiers allemands surnomment Miedzyrzec « Menschenschreck » (l’horreur des hommes) car il leur est trop difficile de prononcer « Miedzyrzec ». En peu de temps, cette expression allemande va devenir le synonyme de toutes les cruautés infligées par les bataillons de police aux Juifs.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)