B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le ghetto de Przemysl

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

10. Témoignages

L’ « Aktion Tannenberg » par Bruno Shatyn.

« Plusieurs jours après l'arrivée des Allemands, je roulais le dans la rue Mickiewicza, une des artères principales de Przemysl ; quand j'ai vu une colonne loqueteuse de personnes en bas de la rue, tous avec leurs mains derrière la nuque. Je me suis rangé de côté et ai stoppé mon camion. Il y avait là autour de cent personnes, et j'ai vu que c’était des Juifs. Ils étaient à moitié nus et tout en courant ils devaient crier « Juden sind Schweine ! » (« Les juifs sont des porcs ! »). Entourant la colonne, revolvers au poing, des soldats allemands : de jeunes garçons d’environ dix-huit ans aux cheveux blonds et aux visages juvéniles, vêtus d’uniformes foncés avec des swastikas sur les manches. Lorsque une personne tombait ou cassait la course rythmée de la colonne, elle était battue à coup de crosse ou fouettée ou était rouée de coups de pied… Groupés sur les trottoirs ou aux croisements, les Polonais incrédules n’en croyaient pas leurs yeux à la vue de cette monstruosité. Les visages des vieux Juifs étaient congestionnés de douleur, les jeunes garçons pleuraient, tandis que les Allemands s’affairaient presque avec joie, ivres de leur pouvoir… Comme je l’ai appris plus tard, les soldats étaient tombés sur ce groupe de Juifs de la ville, hommes et jeunes hommes, qui le matin avaient brutalement été chassés de leurs maisons. Ils les avaient obligés à faire de la gymnastique plusieurs heures durant dans la rue, et maintenant ils les conduisaient à la gare… »

« Je suis rentré à la maison, choqué. L'après-midi, alors que le calme était revenu dans la ville, je suis sorti encore pour conduire mon camion à la centrale électrique. Mais une nouvelle horreur se deroula sous mes yeux : les femmes, éperdues et en pleurs couraient vers le cimetière, parce que elles avaient entendu que tous les Juifs pris le matin avaient été exécutés à Pikulice, le premier village extérieur à la ville. Je prends une de ces femmes dans mon camion et me dirige sur Pikulice. A droite aux abords du village, près d'une petite colline, un essaim des personnes s’affairait. J'ai mené mon camion vers le haut de la colline et me suis arrêté. Ce que j'ai vu a dépassé tout entendement. C'était une scène tirée de l'enfer de Dante. Tous les hommes menés par les rues le matin même étaient étendus là, morts. Quelques hommes des maisons proches m'ont raconté ce qui s'était produit. Les Juifs avaient été conduits à flanc de colline et on leur avait ordonné d’en faire le tour. Un camion stationnait là. Une bâche camouflait une mitrailleuse. Elle fut enlevée et les rafales fauchèrent les victimes. Encore quelques coups de feu dans les corps qui bougeaient encore, puis ce fut le silence. Les soldats remontèrent dans le camion et repartirent... Je pus aller jusqu'à la petite colline sans être inquiété. Les cadavres gisaient sur le dos ou le côté dans des positions contorsionnées, certains sur d'autres, les bras déployés, les crânes fracassés… Il y avait des flots de sang dont la terre se colorait et dont l’herbe scintillait ; le sang séchait sur les cadavres. Les femmes, les mains ensanglantées, recherchaient parmi les de cadavres enchevêtrés qui une père, qui un mari, qui un fils. Une irrépressible envie de vomir me prit. J’ai sentir à l’intérieur de moi mes entrailles se retourner… L’odeur, la vue, les cris déchirant l’air… J'ai tout vu, mais je n’arrivais pas à comprendre… Devant mes yeux apparut l’image de ces jeunes Allemands rieurs, les fiers représentants du nouvel ordre de Hitler…. »

Bruno Shatyn, « Une guerre privée »
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant >>>


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)