B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le ghetto de Tarnow

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. Les « Aktionen » de Juin 1942

La première « aktion » contre les Juifs de Tarnow a lieu en juin 1942. Le HSSP Obergruppenführer pour le Gouvernement Général F.W. Krüger visite Tarnow et donne ses instructions aux autorités locales de la Sipo sur les prochaines opérations. Le 9 juin les Juifs sont avertis par proclamation de se rassembler le lendemain sur la place Kaplanowka pour l'enregistrement. Les Juifs présentant des papiers prouvant qu’ils travaillent pour l’industrie de guerre sont listés et leurs papiers estampillés du signe « SD ». Les papiers des autres sont tamponnés de la lettre « K ». Lorsque les Allemands arrivent au Judenrat pour récupérer les listes des Juifs destinés à la déportation, Paul Reiss, président du Judenrat, déclare qu’il sera le premier à partir. Il est abattu sur place. D’autres membres du Judenrat sont également abattus.

En raison de l'énorme tâche que représente la première « Aktion », les services de sécurité font appel à l'aide de la police locale et régionale, à une compagnie de Waffen-SS commandée par le SS-Hauptsturmführer Klienow, postée au camp de formation de Debica, au Sonderdienst (service spécial), au Baudienst (pionniers polonais) et à plusieurs employés de la bourse du travail de Tarnow.

Le matin du 11 juin, après un discours du commandant de la police criminelle Klee, les SS et les membres du Baudienst, passablement imbibés d’alcool et armés de haches, font sauter les portes verrouillées des maisons juives. Des juifs, avec les papiers « K » ou sans papiers sont extraits des maisons ou massacrés sur place. De nombreux enfants sont littéralement fracassés contre les murs ou les trottoirs. Des groupes de juifs sont traînés dans une forêt voisine et massacrés à la mitrailleuse ; d'autres sont fusillés près de la barrière du cimetière juif ; plusieurs centaines sont étouffés à la vapeur dans l'établissement de bain près de l'école Czacki. Pendant cette « Aktion » 7.000 juifs sont massacrés à Tarnow même et dans la forêt de Buczyna près de Zbylitowska Gora, où ils sont enterrés dans de grandes fosses. Tandis que ces événements ont lieu, 11.500 autres juifs sont menés à la gare, chargés dans des wagons et envoyés dans les chambres de gaz de Belzec…

Le 20 juin 1942 les juifs restant à Tarnow sont enfermés dans une section spéciale du ghetto clôturée par une palissade en bois de 2m de haut complétée avec du barbelé. On leur interdit de quitter le ghetto sans permission. D'autres juifs sont enfermés dans l’autre partie du ghetto. Les 24 et 25 juillet ces Juifs sont expulsés hors de leurs maisons. Ils doivent ôter leurs chaussures et sont conduits pieds nus sous les coups de crosses de fusils et de fouets sur la place du marché. Des enfants sont séparés de leurs parents et tués par balle dans un hangar voisin. Quelques Juifs sont sélectionnés pour le travail forcé et les autres envoyés à Belzec. Cette deuxième « Aktion » est menée sous les ordres directs de F.W. Krüger. Elle vise principalement les vieux, les malade, les « inaptes au travail », les femmes et les enfants. Elle est également connue sous le nom de «  Kinderaktion » en raison du grand nombre d'enfants qui y sont tués.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)