B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Nazisme : le ghetto de Lodz (2ième guerre mondiale)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

9. Chiffres

01/01/1921
Theobald von Bethmann-Hollweg, 65 ans, chancelier de 1909 à 1917, meurt à Hohenfinow (Brandebourg).
06/01/1921
Sur 485.000 enfants berlinois, 29.000 sont tuberculeux, 77.000 souffrent d’autres maladies et 120.000 sont sous-alimentés.
10/01/1921
Jugement des criminels de guerre devant la Cour suprême de Leipzig.
13/01/1921
Le tribunal parisien interdit la Confédération Générale du Travail (CGT) fondée en 1895 à cause de sa participation à la grève des cheminots de 1920.
15/01/1921
Création du « Parti royaliste prussien » qui milite pour la réintroduction de la monarchie en Prusse.
Au congrès de Livourne en Ligurie, les communistes italiens se séparent des socialistes.
16/01/1921
Après un vote de défiance du parlement française du gouvernement de Georges Leygues (1858-1933), le républicain socialiste Aristide Briand devient président du Conseil.
21/01/1921
Premier congrès du Parti national-socialiste (NSDAP) d'Adolf Hitler : il réunit 3.000 membres. Suite à des dissensions internes, Hitler refuse la présidence du parti. Il milite en effet pour la nomination d’un « Führer » disposant au sein du parti d’un pouvoir absolu. Mais le parti refuse de le suivre. Il reste cependant chef de la propagande.
24/01/1921
Conférence de Paris, Jusqu’au 29 : le montant des indemnités dues par l'Allemagne est fixé à 226 milliards de marks-or, payables en 42 annuités, auxquels s'ajoutent les vingt milliards exigés à Versailles. A l’annonce de cette somme, une grande partie de la population allemande manifeste son vif mécontentement.
Caricature allemande du traité de Versailles. « Ce que nous allons perdre »
Caricature allemande du traité de Versailles. « Ce que nous allons perdre »
30/01/1921
L'Allemagne compte 357 000 chômeurs en plus depuis 1914.
01/02/1921
Manifestations dans tout le Reich contre les accords sur les réparations de guerre qui privent le pays de ses ressources.
A la conférence de Londres, le chancelier Fehrenbach rejette l’ensemble des réparations dues aux Alliés, présente un contre-projet et quitte la Conférence devant le refus de discussions des Alliés. Son attitude est approuvée par la population allemande.
05/02/1921
Adolf Hitler remporte un franc succès au cirque Krone à Munich. Devant plus de 6 000 personnes qui l’ont écouté plus de deux heures, il condamne les Alliés au sujet des réparations de guerre.
15/02/1921
Le ministre de l'Intérieur turc Ahmat Talaat Pacha, ancien grand vizir ottoman, est tué à Berlin par l'étudiant arménien Soghomon Tchlirian.
18/02/1921
L’armée britannique occupe la capitale de l’Irlande Dublin après de durs combats contre les mouvements indépendantistes.
19/02/1921
La France et la Pologne signent un traité militaire et économique d’assistance mutuelle. La Pologne en espère un soutien dans sa lutte contre la Russie Soviétique ; la France cherche à isoler l’Allemagne.
20/02/1921
Le Parti communiste allemand rénové (KPD) obtient la majorité aux élections régionales de Halle-Mansfeld. Aux élections du Landtag de Prusse, les partis « Weimariens », SPD, DDP et Zentrum perdent de nombreux sièges au profit des partis de droite.
21/02/1921
Conférence de Londres statuant définitivement sur la question des réparations. Elle s’achève le 14 mars.
23/02/1921
La dette de l’Allemagne envers la France s.élève à 218,5 milliards de francs.
24/02/1921
Démission des deux présidents du Parti Communiste allemand (KPD) Ernst F. Däumig (1866-1922) et Paul Levi (1883-1930). D’autres « têtes pensantes » comme Clara Zetkin se retirent. Il leur est reproché, particulièrement par Karl Radek, d’être partisans de la démocratie interne au parti.
Karl Radek (1885-1939). Négociateur entre les Allemands et Lénine en 1916-1917, organisateur du parti communiste allemand, il sera victime de Staline en 1937 et mourra assassiné par le NKVD dans un goulag
Karl Radek (1885-1939). Négociateur entre les Allemands et Lénine en 1916-1917, organisateur du parti communiste allemand, il sera victime de Staline en 1937 et mourra assassiné par le NKVD dans un goulag
28/02/1921
En Russie, mutinerie des marins à Kronstadt près de Saint-Pétersbourg contre le gouvernement bolchevique, en raison de conditions de vie désastreuses.
01/03/1921
Première séance plénière entre Alliés et Allemands à Londres au sujet des réparations : les Alliés ignorent les contre propositions du ministre allemand des affaires étrangères Walter Simons (1861-1937) : maintien de la Haute Silésie au sein de l’Allemagne, allègement des réparations, possibilité de faire appel à des prêts à l’étranger pour couvrir les réparations…
07/03/1921
Rupture des négociations à la conférence de Londres : le ministre allemand maintient ses demandes, malgré les menaces du premier ministre David Lloyd George de faire occuper la Ruhr par les troupes alliées.
08/03/1921
Devant le refus du gouvernement allemand d’entériner les décisions de la conférence de Londres, les troupes françaises, anglaises et belges occupent Düsseldorf, Duisbourg et Ruhrort.
Au vu de la situation désastreuse de l’économie russe, Lénine met en place la Nouvelle économie Politique (NEP), retour partiel à une économie capitaliste.
Lénine. Derrière lui, Staline, déjà
Lénine. Derrière lui, Staline, déjà
12/03/1921
Jusqu’au 22, conférence du Caire qui tente de résoudre le problème de l’occupation de la Palestine entre Juifs et Arabes. La Grande Bretagne révise la déclaration Balfour en limitant le territoire dévolu aux Juifs à l’ouest du Jourdain, alors qu’ils espéraient récupérer une Palestine unie de part et d’autre du fleuve…
18/03/1921
Le traité de paix de Riga entre Pologne et Russie détermine la frontière polonaise à l’est : elle se situe à 300 km à l’est de la fameuse « Ligne Curzon » établie en 1919, mais n’atteint pas les limites historiques d’avant le partage de 1772.
Léon Trotski écrase la mutinerie de Kronstadt.
19/03/1921
Le ministre de l’Intérieur de Prusse, Severing, décide de réduire le bastion communiste de Halle-Mansfeld : intervention de grande envergure de la police.
20/03/1921
Plébiscite en Haute-Silésie : 707.000 voix (59,6%) en faveur du rattachement à l'Allemagne et 479.000 en faveur de la Pologne (40,4%). Mais, à la suite de combats entre Polonais et Freikorps, et suspectant des pressions sur les travailleurs polonais, la SDN attribue à la Pologne la partie orientale de la région, où se trouve la plupart des industries lourdes de Silésie et où le vote polonais a été le plus important.
21/03/1921
Les ouvriers de Halle-Mansfeld proclament la grève générale et prennent les armes. Il y a 200 morts des deux cotés. Mais des rivalités entre communistes orthodoxes et gauchistes paralysent l’action.
Ouvriers des usines Leuna tués au cours des affrontements de mars 1921 à Halle-Mansfeld
Ouvriers des usines Leuna tués au cours des affrontements de mars 1921 à Halle-Mansfeld
22/03/1921
Sous la pression des Alliés, le gouvernement ordonne le désarmement de toutes les organisations paramilitaires. Alors que la Prusse social-démocrate l'exécute énergiquement, le gouvernement de Bavière décide d'ignorer cet ordre. La Bavière devient l'arsenal de l'Allemagne et les grandes organisations militaires y trouvent refuge : Orgesch (Organisation Escherisch), brigade Ehrhardt (Organisation Consul), corps francs...
Les soldats de la brigade Ehrhardt paradent devant les généraux von Lüttwitz et Döberitz
Les soldats de la brigade Ehrhardt paradent devant les généraux von Lüttwitz et Döberitz
23/03/1921
L’Allemagne fait connaître qu’elle ne sera pas en mesure de régler l’échéance du 1er mai.
24/03/1921
Les communistes tentent de prendre le pouvoir à Hambourg. 22 personnes sont tuées lors des affrontements avec l’armée.
L’Angleterre taxe à 50% les importations allemandes.
28/03/1921
Répression de l’insurrection ouvrière de Halle-Mansfeld. Le KPD lance un appel à la fin de la grève générale, paralysant l’action. 4 000 insurgés sont arrêtés par l’armée. Politiquement, c.est un désastre pour le KPD, car la moitié de ses adhérents quittent le parti.
Ouvriers prisonniers lors de la répression du mouvement de mars en Halle-Mansfeld
Ouvriers prisonniers lors de la répression du mouvement de mars en Halle-Mansfeld
11/04/1921
Décès à Hans Doorn, aux Pays-Bas, de l'ex-impératrice d'Allemagne Augusta Victoria, épouse de Guillaume II. Elle avait 63 ans.
19/04/1921
Augusta Victoria est enterrée à Potsdam lors de funérailles assemblant une foule très nombreuse.
24/04/1921
Le général Ludendorff, accusé d’avoir violé les lois de la guerre, est acquitté à Leipzig.
Lors d’un référendum non officiel, 98,9% des habitants du Tyrol se prononcent pour un Anschluss avec l’Allemagne. Début d’un contentieux avec l’Italie.
27/04/1921
Réunie à Londres, la Commission des dommages de guerre (Repko) réduit la dette allemande à 132 milliards de Marks-or au moyen de 66 annuités de deux milliards de marks-or auxquelles s'ajoutent 26% de la valeur des exportations, soit un milliard.
28/04/1921
Ouverture à Rosenheim, en Bavière, du premier bureau du Parti nazi en dehors de la ville de Munich.
02/05/1921
Soulèvement des partisans polonais de l’avocat publiciste Wojcieh Korfanty en Haute-Silésie.
02/05/1921
Malgré les résultats du plébiscite du 20 mars en Haute Silésie, des factions polonaises réclament l’annexion de la province à la Pologne. La France soutient les Polonais, mais l’Angleterre permet la constitution de milices allemandes…
04/05/1921
Le chancelier Constantin Fehrenbach (Zentrum), se retire avec son gouvernement, car il ne veut pas entériner sa responsabilité dans l’affaire des réparations.
05/05/1921
La conférence de Londres adresse un ultimatum de 6 jours à l’Allemagne : la Ruhr sera occupée si elle ne respecte pas les conditions qui lui ont été fixées.
06/05/1921
Traité commercial germano-soviétique, qui signifie de fait la reconnaissance diplomatique mutuelle.
10/05/1921
Le Dr Joseph Wirth, Zentrum, devient chancelier. Il forme un cabinet de coalition (SPD, DDP et Zentrum).
Joseph Wirth, le nouveau chancelier (1879-1956)
Joseph Wirth, le nouveau chancelier (1879-1956)
11/05/1921
Pliant devant l’ultimatum de la conférence de Londres, le gouvernement Wirth se prononce pour le respect du traité de Versailles et le paiement des réparations ; il a recours à l’emprunt pour ne pas alourdir les charges fiscales, ce qui a pour effet d’accélérer l’inflation. Le Reichstag suit avec 220 contre 172 voix.
15/05/1921
Après négociations avec le président du conseil Giovanni Giolitti, les fascistes italiens obtiennent 35 députés au parlement italien.
20/05/1921
L’Angleterre ramène à 26% la taxe sur les importations allemandes. Traité de paix entre l’Allemagne et la Chine.
21/05/1921
Les corps francs allemands de Haute Silésie écrasent les partisans polonais en prenant la pace forte de l’Annaberg.
28/05/1921
Walther Rathenau est nommé ministre des Réparations.
29/05/1921
Un second plébiscite non officiel dans le Salzburg donne 99,5% de voix au rattachement de l’Autriche à l’Allemagne. Les Alliés menacent de mesures de rétorsion si le débat sur l’annexion ne prend pas fin.
30/05/1921
Le directeur de l’Allgemeine Elektrizitäts-Gesellschaft (AEG), Walther Rathenau (DDP), devient ministre de la reconstruction dans le cabinet Wirth.
31/05/1921
La France reçoit de l’Allemagne un premier milliard de marks au titre des réparations.
09/06/1921
Assassinat de l’ex leader du Parti social-démocrate allemand indépendant (USPD) Karl Gareis (1890-1921) en Forêt Noire. De fortes présomptions pèsent sur l’organisation d’extrême droite « Consul », accusée du meurtre. Mais personne n’est arrêté.
11/06/1921
Profitant de l'absence de Hitler parti à Berlin, le comité directeur du NSDAP décide d'entamer la procédure de fusion avec les autres partis « völkish » de Bavière, dont le Parti socialiste de Julius Streicher. Hitler menace alors de partir et énonce six conditions pour son retour éventuel, parmi lesquelles le rejet de toute discussion avec d'autres groupes sur la base de l'égalité. Il exige aussi de pouvoir désigner seul un comité d'action de trois personnes dans le but d'épurer le parti.
11/06/1921
Les Alliés dépêchent des troupes britanniques en Haute Silésie pour faire cesser les combats.
18/06/1921
La haute cour de Leipzig acquitte le sous-officier Max Ramdohr, surnommé « la Terreur de Termonde » ou encore « le Bourreau de Grammont ». Durant la guerre, ce fonctionnaire allemand de la police de campagne en Belgique avait fait appliquer à la population de Termonde des mesures particulièrement sadiques. Cet acquittement suscite une violente indignation des Belges, qui parlent d’un « déni de justice ».
20/06/1921
Adolf Hitler se rend à Berlin pour entrer en contact avec des groupes nationalistes. Il s’adresse au Club national et fait des rencontres utiles grâce aux relations de Dietrich Eckhart (ce dernier est resté à Munich pour surveiller le parti, car Hitler soupçonne que des espions se sont glissés parmi les nazis). Dans la capitale allemande, Hitler rencontre Hélène Bechstein, la riche épouse du fabricant de pianos qui organise pour lui des soirées mondaines afin qu’il y rencontre des personnalités.
21/06/1921
Rudolf Hess est chargé de résumer le programme du NSDAP dans un éditorial du « Völkischer Beobachter » : il est antiparlementaire, anti-juif, anti-capitaliste et prône l’instauration d’une « communauté nationale du peuple ».
Une page du « Völkischer Beobachter »
Une page du « Völkischer Beobachter »
24/06/1921
Accord entre le gouvernement allemand et les Alliés au sujet de la Haute Silésie : en échange de l’évacuation des troupes polonaises les milices d’autodéfense allemandes seront désarmées.
29/07/1921
Hitler déjoue un autre complot interne du parti qui veut rogner son autorité lors d’une réunion dans la salle de la brasserie Sternecker, à Munich. Il démissionne, ce que le comité refuse, ne pouvant se passer de cet homme déjà indispensable. Hitler exige alors de ses adversaires une capitulation complète. Il obtient en deux séances du comité la démission de plusieurs fondateurs du parti nazi, dont Anton Drexler, et les pouvoirs absolus. Il établit à cette occasion le « Führerprinzip », le principe du chef suprême.
A 32 ans, Hitler dispose désormais de pouvoirs illimités au sein du parti.
03/08/1921
Les gardes du corps d’Hitler se sont regroupés au sein d’une « société gymnastique et sportive » destinée à « Maintenir l'idéal militaire d'un peuple libre ». Cette astuce est imaginée par Röhm, à la suite de la décision prise par Berlin, à la demande des Alliés, de dissoudre tous les groupes paramilitaires. Ces anciens membres du Freikorps, commandés par un ancien officier de la marine, Otto Klintzsch, vont ainsi pouvoir poursuivre leurs activités. En novembre, la société sera rebaptisée en « Sturmabteilung » (SA).
12/08/1921
La question de la Haute Silésie est portée devant la Société des nations.
15/08/1921
Wilhelm Frick, avocat et chef de la section politique de la police de Munich, devient le contact d’Adolf Hitler au commissariat central de la ville. Le Parti socialiste allemand du pornographe Julius Streicher s’associe au Parti nazi.
Le leader bolchevik Lénine condamne la stratégie gauchiste du KPD lors de l’insurrection de la Ruhr.
Grave crise économique et chute du mark. Le dollar vaut 88 marks, la livre en vaut 540.
<a class=Hitler et Streicher à Munich dans les années 1920'>
Hitler et Streicher à Munich dans les années 1920
25/08/1921
Traité de paix séparée germano-américain (le Sénat américain ayant rejeté le traité de Versailles en novembre 1919). De même, les Etats-Unis signent un traité de paix avec l’Autriche dans lequel n’est pas mentionnée la responsabilité du conflit.
26/08/1921
Le ministre des finances Matthias Erzberger (Zentrum), 46 ans, est assassiné près de Griesbach (Bade) par deux anciens officiers de marine, Heinrich Schulz et Heinrich Tillessen, membres de organisation ultranationaliste Consul.
29/08/1921
Proclamation de l’Etat d’urgence pour faire face à la crise économique.
29/08/1921
En réaction au meurtre d’Erzberger, le président Friedrich Ebert promulgue l’état d’exception. En vertu de l’article 48 de la constitution, les libertés de presse et de rassemblement sont limitées.
A Munich, violente agitation nationale-socialiste.
31/08/1921
Les funérailles d’Erzberger donnent lieu dans tout le pays à d’immenses manifestations contre l’extrême droite.
01/09/1921
La Haute Silésie est partagée entre la Pologne et l’Allemagne.
07/09/1921
Le DNVP (Parti national populaire allemand) demande au chancelier Wirth la suspension de l’état d’exception et se plaint de l’agitation contre la droite.
15/09/1921
Le chef du gouvernement de Bavière, Gustav von Kahr, qui avait fait de la Bavière un bastion des éléments les plus réactionnaires du pays, est contraint par Berlin de quitter son poste. Il est remplacé par le comte Lerchenfeld qui dirige un régime modéré. Parmi les nouveaux ministres bavarois, on trouve Pohner (chef de la police), le général Ludendorff, l’amiral von Tirpitz et le conseiller Escherich.
Les casseurs du parti nazi attendaient cela depuis longtemps : à Munich, ils montent à l’assaut de la tribune où le chef de la Ligue fédéraliste de Bavière, Otto Ballerstedt, se prépare à adresser un discours à l’assemblée. Ballerstedt est blessé.
Gustav Ritter Von Kahr (1862-1934)
Gustav Ritter Von Kahr (1862-1934)
19/09/1921
Inauguration à Berlin de la première autoroute, l’Avus.
26/09/1921
Eduard Benes (1884-1948) devient chef du gouvernement tchécoslovaque.
29/09/1921
Déstabilisation du mark à la Bourse : le dollar vaut 147 marks.
30/09/1921
Levée des sanctions économiques contre l’Allemagne. Les Français et Belges évacuent la Ruhr.
06/10/1921
Accord franco-allemand de Wiesbaden : le ministre des Réparations Walther Rathenau propose à Louis Loucheur (1872-1931) d’acquitter en nature une partie de la dette allemande. Le projet de faire reconstruire le Nord de la France par l’Allemagne est accepté avec enthousiasme par les industriels allemands qui y voient un moyen pour s’assurer une position hégémonique sur le continent.
18/10/1921
Louis III, roi déchu de Bavière (1845-1921) meurt en exil à Sarvar, en Hongrie, à l’âge de 76 ans.
20/10/1921
A l’instigation de la SDN, la Haute Silésie est partagée entre la Pologne et l’Allemagne aux dépens de cette dernière et malgré le référendum organisé auparavant : le secteur industriel est de la Haute Silésie revient à la Pologne, avec 1 million d’habitants.
21/10/1921
Charles I tente de prendre le pouvoir en Hongrie par un coup d’Etat. Mais le putsch échoue devant la résistance de Miklós Horthy (1868-1957). Peu après Charles I est expulsé de Hongrie.
22/10/1921
Le chancelier Wirth donne la démission de son gouvernement après le règlement défavorable du cas de Haute Silésie.
25/10/1921
Wirth reprend la chancellerie et accepte le principe du partage de la Haute Silésie avec la Pologne, proposé par la SDN. Wirth gouvernera sans le soutien du DVP.
26/10/1921
Karl Heynen, le premier criminel de guerre allemand à être jugé, est condamné à neuf mois de prison.
01/11/1921
Otto Braun (SPD) forme le gouvernement de Prusse.
Otto Braun (1872-1955) par Max Liebermann
Otto Braun (1872-1955) par Max Liebermann
04/11/1921
Effondrement du mark allemand : 225 marks pour un dollar, 1.200 pour une livre.
A la Hofbrau de Munich éclate une fusillade entre les nazis et les socio démocrates.
04/11/1921
Ernst Röhm rebaptise sa section de sports et de gymnastique « les SA » (Sturmabteilungen, « Sections d'assaut »). Il ne s’agit plus d’un groupe de bagarreurs, mais d’une unité paramilitaire très disciplinée, composée de plusieurs centaines d’hommes armés par les soins de Röhm, grâce à l’armée. De nombreux soldats démobilisés et qui n’ont pas retrouvé de travail vont rejoindre la SA. Ils perçoivent un salaire et vivent d’émotions fortes. Les SA sont menés par Johann Ulrich Klintzig qui a trempé dans l’assassinat d’Erzberger.
Affiche de propagande de la SA : « On ne peut combattre le terrorisme de gauche que par un terrorisme encore plus fort !
Affiche de propagande de la SA : « On ne peut combattre le terrorisme de gauche que par un terrorisme encore plus fort !
05/11/1921
Formation d’une grande coalition en Prusse unissant SPD, DDP, Zentrum et DVP par Otto Braun (SPD). Carl Severing (SPD) devient ministre de l’intérieur.
07/11/1921
Benito Mussolini transforme le mouvement fasciste en parti, le « Partito Nazionale Fascista » (PNF) et y renforce sa position de leader.
12/11/1921
Jusqu’au 6 février 1922 se tient à Washington la conférence de désarmement pour la limitation des flottes de guerre.
16/11/1921
Prétextant l’épuisement de sa réserve de devises, l’Allemagne sollicite un moratoire.
23/11/1921
Dans son journal, Heinrich Himmler, qui ne sait trop quoi faire de sa vie, écrit qu’il a « découpé un article concernant l’immigration au Pérou. Où pourrais-je encore m’installer ? En Espagne, en Turquie, sur les rives de la Baltique, en Russie, au Pérou ? J.y pense souvent. Une chose est sûre : d’ici deux ans je ne serais plus en Allemagne».
Le jeune Joseph Goebbels, 24 ans, accède au rang de « docteur en philologie » à l’université de Heidelberg. Pourtant ce diplôme important ne lui permet pas d’accéder aux postes prestigieux et aux honneurs dont il avait tant rêvé.
Josef <a class=Goebbels jeune'>
Josef Goebbels jeune
24/11/1921
Le président du Conseil français Briand quitte la conférence de Washington : à cause de la menace militaire allemande et soviétique potentielle, la France ne se sent pas prête au désarmement.
01/12/1921
Le cours du mark remonte : 750 marks pour une livre sterling.
06/12/1921
Signature d’un traité entre la Grande Bretagne et le mouvement indépendantistes irlandais Sinn Féin : l’Irlande, hormis la province de l’Ulster, devient un état indépendant de la Couronne britannique.
10/12/1921
Le scientifique juif allemand Albert Einstein, naturalisé suisse, reçoit le prix Nobel de physique pour ses travaux sur la théorie des quantas.
14/12/1921
L’Allemagne demande l’ajournement du paiement des réparations aux Alliés.
15/12/1921
Konstantin Freiherr von Neurath devient ambassadeur d’Allemagne à Rome.
21/12/1921
La cour de Justice du Reich se prononce dans l’affaire du putsch de Walther von Lüttwitz et Wolfgang Kapp : seul un homme est condamné à 5 ans de forteresse.
22/12/1921
Le Congrès des Etats Unis vote une aide de 20 millions de dollars pour combattre la famine sévissant en Russie Soviétique.
23/12/1921
Le président Ebert lève l’état d’urgence mis en place suite à l’assassinat d’Erzberger.
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)