B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le ghetto de Lublin

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. L’Umschlagplatz

Environ 26.000 juifs ont été déportés au camp de la mort de Belzec entre le 17 mars et le 11 avril 1942 du ghetto de Lublin. Ils sont tous rassemblés dans la grande Synagogue de la rue de Jateczna au centre du ghetto, et doivent faire à pied un parcours de 4 à 5 kilomètres les séparant de la rampe de chargement située près de l'abattoir de ville, une usine moderne construite à Lublin en 1927. Cette rampe avait été employée uniquement pour des chargements industriels jusqu'au moment où arrivent les Allemand. Le bâtiment et la rampe sont cachés de la vue des habitants de la ville. Même les ouvriers polonais qui travaillent dans l'abattoir ne peuvent voir les détails de la déportation, parce que la rampe est entourée par les murs des bâtiments de l’usine et par des barbelés.

D’après les ouvriers polonais qui travaillent à l'abattoir à ce moment-là, on ne pouvait entendre que les cris perçants des centaines de personnes et les rafales de mitraillettes. Les convois de déportés partent tôt chaque matin. Occasionnellement, quelques trains stationnent durant 2 ou 3 jours et, venant des wagons à bétail surchargés on pouvait entendre les cris perçants des personnes emprisonnées. Sur le quai, il n'y a aucun corps de personnes abattues au moment du chargement : les cadavres des Juifs tués sur l'Umschlagplatz sont chargés avec les vivants dans les wagons à bétail en attendant le départ du convoi. Les cheminots polonais font rapidement circuler des rumeurs sur le sort des Juifs de Lublin de l'Umschlagplatz. Ils voient en effet de nombreux morts, exécutés sur le quai ou mort dans les trains. Quelques juifs tentent de s’échapper de l'Umschlagplatz en se cachant dans les abattoirs… mais aucun ne réussit : l'usine, produisant de la viande pour l'armée allemande, était sous la garde étroite de la Wehrmacht ; tous les ouvriers et employés des abattoirs sont donc surveillés des très près par les Allemands, et plus particulièrement durant la période des déportations. Quiconque tente de s'échapper est repris et ramené à l'Umschlagplatz.

Il n'existe aucun témoignage d’une personne qui se serait échappé de l'Umschlagplatz. Durant des investigations d'après-guerre et les procès des SS responsables des déportations du ghetto de Lublin, aucun détail n’a été trouvé ou fourni au sujet de cette rampe de chargement… L'endroit a été totalement oublié après la guerre. Ce n’est que plusieurs années plus tard qu’un groupe d’habitants de Lublin a projeté de réaliser un mémorial, réalisé en 1990 à l'Umschlagplatz, représentant une rampe symbolique et une plaque commémorative.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)