B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

L’Alsace au XVIIème siècle

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. La nouvelle situation politique

Généralités
L'administration française
Les territoires alsaciens

3.1. Généralités

Après ces longues années de guerre la totalité de l'Alsace, sauf Mulhouse, est donc française. Ce rattachement n'est pas chose simple: population, langue, coutumes, organisation politique font de l'Alsace une province française très différente. Au centralisme français s'oppose la tradition d'autonomie propre à l'Empire.
Aussi le gouvernement français procède avec prudence: il introduit en Alsace sa législation et son administration, mais y laisse subsister les us et coutumes du pays. L'Alsace forme une province au même titre que la Normandie ou la Bourgogne, sous cette réserve que le gouvernement la considère comme « Province à l'instar de l'étranger effectif », car elle n'est pas incluse dans le système douanier du Royaume et elle peut donc continuer à s'adonner au commerce Rhénan.
La carte politique ne change pas. Le gouvernement se contente de superposer aux organes locaux des autorités de surveillance et de direction et introduit une administration générale du pays. Le gouvernement fait régner l'ordre et la sécurité, et après la mort de Louis XIV le pays peut rapidement se relever.
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)