B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le ghetto de Siedlce

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5. Les camps de travail de la région

Dans les environs de la ville de Siedlce, de nombreux camps de travail accueillent les Juifs du ghetto pour une autre méthode de destruction physique : celle de l’épuisement.

  • Le Camp I – « Entrepôt d’alimentation pour l’armée N°6 » (A.V.L.) est formé début 1940 et liquidé en 1942. Il est situé dans les casernes couvrant une superficie d’environ 5 kilomètres carrés. Les prisonniers vivent dans une baraque en briques abritant une centaine de personnes. Environ 5.000 juifs ont travaillé dans ce camp, au chargement et au déchargement des convois de victuailles. Lors de la liquidation du camp, les prisonniers sont renvoyés dans le petit ghetto.
  • Le Camp II - Entreprise de construction Reckmann : le camp est établi en janvier 1941 et liquidé en mars 1943. Il est situé près des casernes des pompiers dans la zone de la gare. Il s’étend aussi sur environ 5 kilomètres carrés. Il emploie environ 500 détenus, et au total 15.000 Juifs sont passés par le camp. Les prisonniers travaillent principalement dans les chantiers de construction et dans les chantiers de maintenance des chemins de fer et des voies ferrées. Le travail est terriblement dur, la nourriture insuffisante et d’une qualité exécrable (betteraves et légumes destinés au bétail…), au point qu’une épidémie de typhus et de scarlatine se déclare rapidement… De plus la brutalité des SS est particulièrement terrible et sadique au point que des prisonniers sont enterrés vivants sur les chantiers de construction… Les baraques des détenus ont été incendiées pendant les combats de la libération de la ville en juillet 1944.
  • Le Camp III – « Inspection des bâtiments N°8 -Kiesgrube » est établi en 1941 et liquidé le 14 mai 1943. Il est situé derrière la voie ferrée Siedlce-Lukow, près de la route de Lukow. Il occupe une superficie d'environ 2 kilomètres carrés. Environ 300 personnes logent dans deux baraques en bois et dans des wagons. Les prisonniers travaillent dans des gravières, où la norme de production est fixée au chargement d'environ 150-200 chariots de sable par jour. Le camp est dirigé par une brute, Hoppe, qui ne se prive pas de faire abattre des prisonniers sur le chantier même… Lorsque le camp est liquidé, les Allemands incendient les bâtiments dans lesquels de nombreux prisonniers sont enfermés, les autres étant exécutés dans le cimetière. Il y a un seul survivant, Léon Kaplan.
  • Le Camp IV – « Entreprise de travaux publics Wolfer et Göbel » est établi en 1941, et liquidé en octobre 1942. Il est situé dans la rue Brzeska. 2.000 détenus y travaillent et vivent dans 10 baraques en bois. Environ 20.000 juifs sont passés par le camp, dirigé par un Volksdeutscher appelé Wasilewski. Les prisonniers travaillent sur des chantiers de l'organisation Todt à Brzesc, Siedlce, sur la route de Varsovie et sur les voies ferrées… Lors de la liquidation du camp, les prisonniers sont transférés dans le petit ghetto.
  • Le Camp V, « Bauzug » est situé près de la gare. Environ 100 prisonniers travaillent dans le camp et vivent dans les wagons. Ils travaillent principalement sur la voie ferrée Siedlce - Brzesc. Le directeur du « Bauzug », Walter, est un ingénieur des voies ferrées originaire de Wuppertal.
  • Le Camp VI appartient à l'inspection des bâtiments. Il est situé à proximité de la gare ferroviaire et emploie une soixantaine de prisonniers. Il fonctionne de 1942 au 14 mai 1943. Les détenus sont employés aux travaux de manutention sous la direction d’un certain Schefner.

En plus de ces camps, un groupe d’environ 30 juifs travaillent au « Syndicat agricole », 60 à la miroiterie de Gesi Borek, et une centaine à la base de la Luftwaffe du « Nouveau Siedlce ».

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)