B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Nazisme: le camp de concentration de Buchenwald (2ième guerre mondiale 1939-1945)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5. Les victimes

La population des détenus
Les PG Russes
Les Juifs
Les Français
Les prisonniers de marque

5.3. Les Juifs

Comme tout camp de concentration, Buchenwald réserve aux Juifs qui y sont envoyés le traitement « spécifique » prévu. Un premier convoi arrive le 15 juin 1938 : ils sont 500, de Berlin et Breslau. On les loge dans « la bergerie », sans tables, sans bancs, sans lits. Ils mangent en plein air et n’ont aucun soin. En août plus de 150 sont déjà morts. Le même mois arrivent 2.000 juifs autrichiens de Dachau.

Quelque part en forêt, ces prisonniers attendent leur exécution. Camp de Buchenwald
Quelque part en forêt, ces prisonniers attendent leur exécution. Camp de Buchenwald

En novembre 1938, suite à la nuit de Cristal, ils sont 9.815 à être internés, vieillards et jeunes garçons. Ils font à pied le trajet Weimar-Buchenwald, les vivants étant forcés de traîner les cadavres de ceux qui se traînent et sont abattus. En moins de trois semaines, il y aura plus de 230 morts. Après quelques semaines, la plus grande partie des Juifs est soudainement libérée pour des raisons que seules connaissent le autorités du Reich.

Buchenwald : porte d’entrée : « Jedem das saine » : à chacun son dû
Buchenwald : porte d’entrée : « Jedem das saine » : à chacun son dû

La situation change avec la guerre : en septembre 1939, 500 juifs arrivent du Protektorat ; en octobre, ce sont 200 Juifs du foyer de vieillards de Vienne et 2.000 juifs autrichiens et allemands d’origine polonaise. En février 1941 arrivent 389 juifs Hollandais, suite à la grève générale de protestation de la Hollande. En quelques jours 48 vont mourir. Les autres sont dirigés vers Mauthausen. Ils y vivront une tragédie dans la carrière. A partir de 1942 commencent les « transports » vers les camps d’extermination. Ils vont durer jusqu’en été 1943. En été 1944 arrive de Hongrie un contingent de « Juifs du travail » : en effet la SS ayant besoin de main d’œuvre, elle retire d’Auschwitz et d’autres camps les juifs aptes au travail pour les diriger vers ses « camps-usines » et les éliminer, mais par le travail. Ainsi arrivent jusqu’en octobre 1944 12.000 juifs et 1.800 Tziganes. Beaucoup sont affectés dans les kommandos extérieurs, les plus durs et les plus mortifères. Enfin en janvier 1945 arrivent 5.745 Juifs polonais, juifs du travail. Beaucoup auront la vie sauve grâce à la détermination des mouvements de résistance du Grand Camp.

Buchenwald : baraque lors de la libération du camp
Buchenwald : baraque lors de la libération du camp


Féru d’histoire ? Abandonnez un instant les salles de poker pour découvrir l’histoire de ce jeu. Si le poker en ligne est encore relativement jeune, ce jeu a des origines trčs anciennes et une histoire passionnante !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)