B&S Encyclopédie

Index de l'article Index de l'article
1. Généralités
1.1. Principes architecturaux
1.2. Les voûtes romanes
1.3. Le « système » roman
1.4. Caractères de l’architecture romane

2. L’art roman en Alsace
2.1. Généralités
2.2. Architecture
2.3. Sculpture
2.4. Peinture, enluminure et vitrail
2.5. Objets d’art : ferronnerie et orfèvrerie

3. Saints Pierre et Paul de Rosheim
3.1. Histoire
3.2. extérieur
3.3. L'intérieur
3.4. Datation - filiation

4. Andlau : sainte Richarde
4.1. Histoire
4.2. A crypte
4.3. Porche et Portail
4.4. La frise historiée

5. Epfig : sainte Marguerite
5.1. Description
5.2. Datation et origine

6. Eschau : saint Trophime
6.1. Histoire
6.2. L'extérieur
6.3. L'intérieur
6.4. Originalité et datation
6.5. E cloître

7. Hohenbourg – sainte Odile
7.1. Histoire
7.2. Le monastère du XIIè
7.3. La chapelle de la Croix
7.4. La stèle historiée

8. Lautenbach : la collégiale Saint Miche et Saint Gangolf
8.1. Histoire
8.2. Plan et transformations
8.3. Le porche
8.4. Les sculptures

9. Abbatiale de Noirmoutier
9.1. Histoire
9.2. Structures et volumes
9.3. Ordonnance et décor de la façade
9.4. L' intérieur
9.5. Les parties gothiques
9.6. Conclusion

10. Abbatiale de Murbach
10.1. Histoire
10.2. L'extérieur
10.3. L'intérieur
10.4. La nef disparue
10.5. Datation

11. Neuwiller les Saverne : saints Pierre et Paul
11.1. Histoire
11.2. Les chapelles du chevet
11.3. La crypte
11.4. Interprétation et date de construction

12. L’octogone d’Ottmarsheim
12.1. Histoire
12.2. L'extérieur
12.3. L'intérieur
12.4. Ottmarsheim et Aix la Chapelle

13. Sainte Foy de Sélestat
13.1. Histoire
13.2. L'extérieur
13.3. L'intérieur
13.4. Notes archéologiques

14. Autres édifices ou parties d’édifices romans en Alsace
14.1. Feldbach : le prieuré
14.2. Guebwiller : Saint Léger
14.3. Gueberschwihr : le clocher
14.4. Pfaffenheim : saint Martin
14.5. Hattstatt : sainte Colombe
14.6. Wintzfelden : abbaye de Schwartzenthann
14.7. Marbach : l’abbaye
14.8. Sigolsheim : Saints Pierre et Paul
14.9. Kaysersberg : l’église d’Alspach.
14.10. Kaysersberg : tympan de l’église Sainte Croix
14.11. Dorlisheim
14.12. Altorf : saint Cyriaque
14.13. Avolsheim : le Dompeter
14.14. Avolsheim : le Baptistère
14.15. Obersteigen
14.16. Strasbourg : le chœur et le crypte de la cathédrale
14.17. Strasbourg : le cloître de saint Pierre le Jeune
14.18. Strasbourg : saint Thomas : le sarcophage de l’évêque Adeloch
14.19. Hohatzenheim
14.20. Saint Jean les Saverne
14.21. Berg
14.22. Surbourg : l’abbatiale
14.23. Altenstadt : Saint Ulric
14.24. Clochers romans
Bas de boite

Diffus par CashTrafic

Alsace : l’art roman en Alsace

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. Hohenbourg – sainte Odile

Histoire
Le monastère du XIIè
La chapelle de la Croix
La stèle historiée

7.3. La chapelle de la Croix

Resserrée entre deux sanctuaires la chapelle est à plan irrégulier. L'espace trop large est subdivisé en quatre travées par une colonne centrale, et dans un réduit contigu à la chapelle saint Jean un escalier mène au Mont des Oliviers, salle d'étage de mêmes dimensions. Les arcs doubleaux reposent sur la colonne centrale et sur des colonnes engagées dans des dosserets recevant la retombée des voûtes et des arcs formerets. Coté est, chaque travée prend jour par deux baies plein cintre ; sur la face nord le mur était primitivement percé d'une petite porte.

Mont Sainte Odile : la chapelle de la Croix : chapiteau du XIè
Mont Sainte Odile : la chapelle de la Croix : chapiteau du XIè

Les éléments porteurs et structurels sont en grès des Vosges. Le profil des impostes reproduit en le renversant celui des bases. La sculpture se concentre sur le chapiteau central : têtes barbues et moustachues aux angles, reliées par des enroulements de rinceaux à palmettes. Ces têtes correspondent à d'étranges paires de mains émergeant du sol aux quatre coins de la base : elles évoquent sans doute la force de soutien personnifié par les atlantes...

Deux chapiteaux des demi-colonnes sont aussi recouverts de rinceaux, ainsi que le linteau de la porte donnant accès à la chapelle saint Jean, portant le thème de l'arbre de vie, fréquent en Alsace.

Mont Sainte Odile : Chapiteau de la chapelle de la Croix
Mont Sainte Odile : Chapiteau de la chapelle de la Croix

La salle d'étage ou Mont des Oliviers a la même ordonnance que celle du bas, le décor étant plus simple : bases et impostes sont faites de dalles chanfreinées. Le chapiteau de la colonne centrale est insolite : un gros boudin garni de griffes sous les angles du tailloir reproduit en le retournant le profil de la base.

Mont Sainte Odile : Chapiteau de la chapelle de la Croix. Détail
Mont Sainte Odile : Chapiteau de la chapelle de la Croix. Détail

La destination des salles est inconnue, quoiqu'elles relèvent des chapelles de palais et des oratoires privés.


Icone texte Articles connexes
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)