B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le camp de concentration de Westerbork

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. Histoire

Le camp hollandais
Le recensement
Le camp allemand
LÂ’organisation interne
La déportation

1.5. La déportation

Le transfert systématique de Juifs hollandais sur Westerbork et les convois partant du camp vers l’est commence le 14 juillet 1942 et va s’achever en septembre 1944 : les quelques cent mille juifs néerlandais déportés « transitent » tous par Westerbork. Au départ, les prisonniers montent dans le train à la gare de Hooghalen, mais novembre 1942, la ligne de train est prolongée jusqu'au camp.

De semaine en semaine, avec de rares interruptions, quatre-vingt treize convois les emportent vers Auschwitz (55.000), Sobibor (34.000), ou, pour les « privilégiés » vers Theresienstadt (5.000) ou Bergen-Belsen (4.000)…

Pour « alimenter » Westerbork de toute la Hollande ou des camps secondaires comme Vught ou Ommen, les nazis ne rencontrent pratiquement aucune difficulté. Les convocations nominales sont si efficaces qu’ils dépassent régulièrement leurs quotas. Ainsi, entre le 11 et le 31 janvier 1943, trois mille Juifs auraient dû être déportés. Mais on en arrêta six cents de plus, si bien qu’ils furent trois mille six cents à partir, en cinq convois. Les quatre transports suivants concernèrent quatre mille trois cents personnes…

A la fin de 1942, la Hollande a réalisé l’intégralité de son quota initial de déportation prévu de quarante mille Juifs. Les trains continuent néanmoins à partir. Les cibles suivantes sont les huit mille Juifs internés dans des asiles d’aliénés et dans des maisons de santé. Le plus grand de ces établissements est situé près d’Apeldoorn ; c’était là que les pensionnaires avaient eu tant de mal à répondre avec cohérence aux questions détaillées du recensement. Les 21 et 22 janvier 1943, des détachements SS investissent l’hospice d’Apeldoorn. L’opération est particulièrement brutale : les SS frappent sadiquement les malades, parmi lesquels se trouvent de nombreux enfants, et les chargent sans ménagement dans des bétaillères puis les conduisirent à la gare. En Hollande, l’opération ne connaît pas de pause. Les registres de la population ne cessent de vomir des listes de noms. Et les convois partent les uns après les autres, régulièrement.

Tous ces convois qui partent depuis le « boulevard des Misères » (quai) tous les mardi rythment la vie du camp et font peser sur ses occupants une menace terrible. Chaque fin de semaine, la tension monte pour culminer dans la nuit du lundi au mardi, la « nuit du convoi », durant laquelle les chefs de baraques font l'appel des partants. C'est cette incertitude, cette angoisse, qui fait de la vie à Westerbork un enfer.

Le dernier train part de Westerbork le 13 septembre 1944. Il transporte 77 jeunes enfants arrachés par les nazis des lieux où ils se cachaient. Westerbork est libéré le 12 avril 1945. Il reste 876 prisonniers… 210 autres avaient réussit à s’échapper en un peu plus de 2 ans…

Le camp est détruit après la libération. Bien que rien ne subsiste du camp original, un monument aux victimes a été construit ainsi qu'un mémorial très bien documenté. Le monument consiste en une partie de voie ferrée dont les extrémités des rails sont tordus et se dressent vers le ciel. Sur le terrain de rassemblement, on a déposé 102.000 pierres qui témoignent du passage des déportés de Westerbork qui sont morts assassinés.

Tableau des convois de Westerbork à Sobibor entre mars et juillet 1943
DateDéportésSurvivants
02 mars 1.1050
10 mars1.10513
17 mars9641
23 mars1.2500
30 mars1.2550
06 avril2.0202
13 avril1.2040
20 avril1.1660
27 avril1.2040
04 mai1.1870
11 mai1.4461
18 mai2.5110
25 mai2.8620
01 juin3.0061
08 juin3.0170
29 juin2.3970
06 juillet2.4170
13 juillet1.9880
20 juillet 2.2090
Totaux :34.31318
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)