B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

LÂ’Alsace gothique

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5. Art gothique en Alsace

Carte de lÂ’Alsace gothique
La cathédrale de Strasbourg
Les autres grands sanctuaires gothiques
Architecture civile et militaire

5.4. Architecture civile et militaire

5.4.1. Architecture civile

5.4.1.1. Les Ă©difices publics

  • Strasbourg : Ancienne Douane (XVe siècle, très endommagĂ©e en 1944), Maison de l'Oeuvre Notre-Dame (1347).
  • Strasbourg : le musĂ©e de lÂ’Âśuvre Notre Dame
    Strasbourg : le musée de l’œuvre Notre Dame
    Strasbourg: vue de la terrasse de la cathédrale : Le palais des Rohan et le musée de l’œuvre Notre Dame
    Strasbourg: vue de la terrasse de la cathédrale : Le palais des Rohan et le musée de l’œuvre Notre Dame
    Strasbourg : l’Ancienne Douane
    Strasbourg : l’Ancienne Douane
  • Haguenau : Ancienne Chancellerie (1486), ancienne Douane (fin du XV, siècle), Grenier de l'hĂ´pital (dĂ©but du XVIè siècle), Grenier d'abondance de la paroisse Saint-Georges (Friedrich Hammer en 1527)
  • Colmar : KoĂŻfhus (1480)
  • SĂ©lestat : Arsenal Sainte Barbe, ancienne Douane (dĂ©but du XVI° siècle)
  • Obernai : HĂ´tel de Ville (1523, très remaniĂ©).
  • Guebwiller : HĂ´tel de Ville de (1514, en rĂ©alitĂ© une ancienne maison bourgeoise),
  • Haguenau : le MusĂ©e Alsacien, ancienne chancellerie du XVè
    Haguenau : le Musée Alsacien, ancienne chancellerie du XVè
    Sélestat : l’ancien arsenal Sainte Barbe, du XIVè
    Sélestat : l’ancien arsenal Sainte Barbe, du XIVè
    Obernai. Place de lÂ’HĂ´tel de Ville
    Obernai. Place de lÂ’HĂ´tel de Ville
    Guebwiller : l’hôtel de ville
    Guebwiller : l’hôtel de ville
    Guebwiller : l’oriel de l’hôtel de ville
    Guebwiller : l’oriel de l’hôtel de ville
  • Ribeauvillé : Kornlaube (1431)
  • Châtenois : HĂ´tel de ville (1496)
  • Wissembourg : Grange aux DĂ®mes (Maison du sel)
  • Ribeauvillé : la chapelle sainte Catherine
    Ribeauvillé : la chapelle sainte Catherine
    Wissembourg : la maison du sel
    Wissembourg : la maison du sel

5.4.1.2. Les demeures nobles et bourgeoises

  • Strasbourg : deux maisons Ă  colombages impasse de la Bière (partiellement du XVe siècle) ; grande HĂ´tellerie du Cerf, annexĂ©e aujourd'hui au MusĂ©e de l'Oeuvre Notre DameÂ…
  • Colmar : maison Adolph (remaniĂ©e Ă  la Renaissance), maison du Cygne, hĂ´tel des Villinger de Schoenberg ;
  • Wissembourg : maison Holzapfel (1506) ;
  • Châtenois : HĂ´tel de l'aigle (1501 ) ;
  • Maisons Ă  GuĂ©mar, Kaysersberg, RibeauvillĂ©, Riquewihr, Turckheim.
Colmar : place de la cathédrale avec de gauche à droite: la maison Pfister, la maison Adolph (de 1350), le Corps de Garde (1575)
Colmar : place de la cathédrale avec de gauche à droite: la maison Pfister, la maison Adolph (de 1350), le Corps de Garde (1575)
Soultz : la commanderie de Saint Jean
Soultz : la commanderie de Saint Jean
Rouffach : Place de la République, tour des Sorcières et ancien Hôtel de Ville
Rouffach : Place de la République, tour des Sorcières et ancien Hôtel de Ville

5.4.2. Architecture militaire

5.4.2.1. Les enceintes urbaines

  • Enceintes simples, gĂ©nĂ©ralement munies de tours carrĂ©es ou rondes, avec deux portes au moins et entourĂ©es de fossĂ©s : Eguisheim, Bergbieten (trois portes), Boersch (quatre portes), Cernay, Dambach, GuĂ©mar, Molsheim, Mutzig, Wangen, Kientzheim, Mulhouse, TurckheimÂ…
  • Boersch: la porte Nord
    Boersch: la porte Nord
    Dambach la Ville : vue générale
    Dambach la Ville : vue générale
    Dambach la Ville : la porte de Diffenthal
    Dambach la Ville : la porte de Diffenthal
    Mutzig : la Porte Basse et les remparts
    Mutzig : la Porte Basse et les remparts
    Wangen : la porte Basse
    Wangen : la porte Basse
  • Les enceintes simples Ă  fossĂ©s doubles. Niedernai (1284), Herrlisheim près de Colmar (1289), Sainte-Croix-en Plaine.
  • Obernai : le rempart Mal Foch
    Obernai : le rempart Mal Foch
    Bergheim : une tour des remparts transformée en maison d’habitation
    Bergheim : une tour des remparts transformée en maison d’habitation
    Bergheim : les remparts et les anciens fossés. Au fond, le Haut Koenigsbourg
    Bergheim : les remparts et les anciens fossés. Au fond, le Haut Koenigsbourg
  • Les enceintes doubles Ă  fossĂ©s sont assez frĂ©quentes : Masevaux (XIV° siècle), Soultz dans le Haut-Rhin, Bergheim (1310), Obernai, Rouffach, Ensisheim, Ammerschwihr et Riquewihr.
  • Bergheim : les remparts..
    Bergheim : les remparts..
    Wissembourg : l’enceinte avec une tour. Au second plan, la Sous Préfecture et l’abbatiale
    Wissembourg : l’enceinte avec une tour. Au second plan, la Sous Préfecture et l’abbatiale
  • Les enceintes juxtaposĂ©es gĂ©nĂ©ralement dues Ă  des extensions : Strasbourg. Colmar, SĂ©lestat, Haguenau, Saveme, Thann, Wissembourg, Kaysersberg, RibeauvillĂ©, Dachstein, Andlau.
  • Les enceintes concentriques dont le point de dĂ©part est un noyau de ville : Rosheim, Westhoffen.
Dachstein: l’entrée fortifiée du village
Dachstein: l’entrée fortifiée du village
Westhoffen: tour des Remparts
Westhoffen: tour des Remparts
Kaysersberg : tour de la rue des Remparts.
Kaysersberg : tour de la rue des Remparts.

5.4.2.2. Les châteaux forts

  • Les châteaux forts gothiques est moins grand, et si le souci d'un logis agrĂ©able prĂ©vaut souvent sur les considĂ©rations militaires, il n'est cependant pas assez puissant pour imposer une façade Majestueuse. Seuls quelques Ă©difices sont remarquables par leurs baies et leurs fenĂŞtres gothiques : Wasenbourg, qui Ă©voque le triforium de la cathĂ©drale de Burgos ; Nouveau Windstein (belles fenĂŞtres avec une recherche Ă©vidente de variĂ©tĂ©) ; Spesbourg (avec un souci rĂ©el de l'alignement), Haut Andlau, Ortenbourg, Kintzheim (magnifique chapelle gothique) ; Oedenbourg (un trèfle renversĂ© apporte sa note personnelle).
  • La Wasenbourg: fenĂŞtres gothiques de la chapelle
    La Wasenbourg: fenĂŞtres gothiques de la chapelle
    Le Nouveau Windstein: un château qui privilégie le confort par rapport à son homonyme le « Vieux »
    Le Nouveau Windstein: un château qui privilégie le confort par rapport à son homonyme le « Vieux »
    Spesbourg : une magnifique ruine
    Spesbourg : une magnifique ruine
    Ortenbourg : le château vu du nord-est
    Ortenbourg : le château vu du nord-est
    Le château d’Ortenbourg : fenêtres de la chapelle
    Le château d’Ortenbourg : fenêtres de la chapelle
  • En plaine, il reste des tĂ©moins intĂ©ressants comme le donjon crĂ©nelĂ© de Woerth, les vestiges de Mittelhausen, le superbe château d'Osthouse, de plan carrĂ© Ă  « bastillons », entourĂ© de douves, le donjon de Niedernai et son ouvrage de dĂ©fense Ă  deux tours, les châteaux de Breuschwickersheim, d'Orschwihr et de Heidwiller, passablement remaniĂ©s et transformĂ©s.
Osthouse : le château
Osthouse : le château
Oedenbourg: où le génie des constructeurs allie la main de l’homme à la nature..
Oedenbourg: où le génie des constructeurs allie la main de l’homme à la nature..
Woerth : le château
Woerth : le château
Le château de Kintzheim
Le château de Kintzheim
Ribeauvillé: le Saint Ulrich
Ribeauvillé: le Saint Ulrich
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre PrécédentChapitre suivant >>>

Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)