B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Auschwitz, camp de concentration nazi

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

8. Les victimes

Les diverses théories
LÂ’Ă©tude de Pressac
LÂ’Ă©tude de Piper
Estimation probable
Victimes françaises

8.2. LÂ’Ă©tude de Pressac

Un élément nouveau a été apporté par l’étude en 1993 de Jean-Claude Pressac, « les Crématoires d'Auschwitz. La Machinerie du meurtre de masse » (Paris, Éditions du CNRS). Pressac a consulté les 600 dossiers, contenant 80.000 documents, enlevés par l'armée Rouge au moment de la libération du camp et détenus depuis par le KGB. Ces documents constituent les archives de la Direction des constructions SS d'Auschwitz (la SS Bauleitung). Ils se rapportent exclusivement à la conception, à la construction et au fonctionnement des chambres à gaz et des fours crématoires d'Auschwitz : projets et plans des ingénieurs, appels d'offres des entreprises, devis, rapports sur les réparations et les innovations techniques proposées et approuvées, correspondances échangées entre les SS et les douze entreprises construisant les installations, notamment la Topf…

Auschwitz-Birkenau : la libération
Auschwitz-Birkenau : la libération

Le dépouillement méticuleux de ces archives a conduit Pressac à décrire minutieusement la « machinerie du meurtre de masse ». S'appuyant sur cette source nouvelle, il a effectué des calculs lui permettant d'estimer le nombre des juifs déportés à Auschwitz à 945 200 et le nombre des morts (juifs et non juifs) à 800.000 (p. 148).

Cette estimation comporte des faiblesses et est trop minimaliste : Pressac s'appuie avec raison sur les capacités de traitement des chambres à gaz et surtout des fours crématoires (il est plus facile de tuer que d'incinérer les corps), en tenant compte des dates de mise en fonctionnement, des pannes, etc. Mais les autres éléments de ses calculs sont très contestables. Comment par exemple estimer le nombre des corps incinérés dans les fosses à l'air libre ? N'est-il pas trop optimiste en considérant que 30 à 35% des arrivants des convois n'étaient pas gazés mais sélectionnés pour le travail ? Höss a bien parlé de 25 à 30 %, mais en fait les SS n'épargnaient que les travailleurs dont ils avaient besoin, c'est-à-dire beaucoup moins. Et l'on sait que des convois entiers ont été exterminés. En outre, beaucoup de doutes subsistent sur le nombre de convois, particulièrement ceux venus des pays de l'Est ainsi que sur les effectifs de ces convois, sur les transferts entre les camps, sur les pertes lors des terribles marches de la mort lors des évacuations...



Si les casinos ont une histoire passionnante, cela n’explique pas pour autant l’incroyable succès de tous les jeux de casino existants ! Essayez la roulette en ligne ou video poker et vous oublierez vite l’histoire pour ne plus penser qu’au jeu.
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)