B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

LÂ’art en France entre 1850 et 1900

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

6. Autres domaines artistiques

Photographie
Arts de la couleur
Objets dÂ’art
Orfèvrerie
Ferronnerie
Céramique et verrerie
Mobilier et décor

6.6. Céramique et verrerie

La porcelaine de Paris maintient, en l'abâtardissant, le style Empire-Restauration et le style baroque de Jacob-Petit ; Bayeux continue la tradition orientale, mais les pièces sont plus lourdes. L'exotisme se donne libre cours, après les chinoiseries et les turqueries, les nègres naïfs sont mis à la mode en 1852 par la « Case de l'oncle Tom ». Le prestige de Bernard Palissy ressuscite le trompe-l’œil en faïence qui fait le succès du céramiste Avisseau de Tours. Théodore Deck (1823-1891), qui fut directeur de Sèvres, est un adroit et savant céramiste influencé par les styles persan, arabe et chinois. Mais c'est l'imitation des couleurs, de la légèreté, de la stylisation des Japonais qui détermine vers 1870-1880 la réaction heureuse de Haviland et de Dammouse. L'opaline de couleur vive triomphe sous le second Empire ; elle est souvent peinte après 1845 Les cristalleries de Baccarat, Montcenis, Saint-Louis créent de nombreux cristaux, lustres et bibelots charmants. De petits meubles, en glace gravée montée en bambous de bronze doré, sont d'une légèreté exquise (Alphonse Giroux, entre 1860 et 1870).



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)