B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

LÂ’art en France entre 1800 et 1850

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. Histoire et culture française

Histoire : 18001850
Culture
Architecture
Sculpture
Peinture
Arts de la couleur
Gravure et photographie
Objets dÂ’art
Mobilier et décor

2.6. Arts de la couleur

2.6.1. Vitrail

A. Lenoir sauva des vitraux anciens dont il orna les fenêtres du musée des Monuments français. Mais c'est en Angleterre que les verriers du début du è siècle réapprirent leur métier, et ce sont des Anglais, Warren, White, Jones, qui réalisent les cartons d'A. de Pujol pour Sainte Elisabeth. La peinture à l'émail reproduit en verrières les tableaux des maîtres, et Sèvres fabrique jusque vers 1825, pour Saint Denis, pour la chapelle de la Sorbonne. On retrouve les techniques médiévales.

A Choisy le Roi, le directeur de la fabrique découvre, de 1826 à 1845, la composition des verres anciens colorés. Ingres (vitraux de Saint Ferdinand des Ternes, 1842) et ses élèves Chassériau, Lamothe, Mottez dessinent des cartons. La restauration méthodique des vitraux des églises gothiques amène au pastiche. Le succès croissant des verrières s'affirme. En 1835, quatre fabriques existent en France ; en 1863, il y en a cent cinquante.

Jean-Auguste Dominique Ingres : Sainte-Amélie. Vitrail. Paris, Chapelle de la Compassion (Saint-Ferdinand)
Jean-Auguste Dominique Ingres : Sainte-Amélie. Vitrail. Paris, Chapelle de la Compassion (Saint-Ferdinand)
Jean-Auguste Dominique Ingres : Saint Ferdinand. Vitrail. Paris, Chapelle de la Compassion (Saint-Ferdinand)
Jean-Auguste Dominique Ingres : Saint Ferdinand. Vitrail. Paris, Chapelle de la Compassion (Saint-Ferdinand)
Victor Mottez : Le Mariage de la Vierge, 1867. Crayon noir et fusain. Trois cartons pour vitrail: 276 x 119,5 cm ; 290 x 69 cm ; 281 x 119 cm. Lille, Palais des Beaux-arts
Victor Mottez : Le Mariage de la Vierge, 1867. Crayon noir et fusain. Trois cartons pour vitrail: 276 x 119,5 cm ; 290 x 69 cm ; 281 x 119 cm. Lille, Palais des Beaux-arts
Charles Gaudelet (d’après Victor Mottez) : Le Calvaire, 1859. Vitrail. Lille, Eglise Saint-Maurice
Charles Gaudelet (d'après Victor Mottez) : Le Calvaire, 1859. Vitrail. Lille, Eglise Saint-Maurice

2.6.2. Tapisserie

Aubusson, Beauvais, les Gobelins essaient de reproduire en tapisserie des tableaux, et la science des lissiers ne compense pas l'indigence du style.

2.6.3. Arts de l’étoffe

La politique ferme de Napoléon, qui veut développer les industries et les artisanats de luxe pour des raisons pratiques et de prestige, les goûts dispendieux de Joséphine, de Marie-Louise, de la cour impériale déclenchent un élan artistique important. L'industrie lyonnaise de la soie reprend rapidement après la Révolution.

La toile remplace la soie dans les maisons plus simples. En Alsace, à Jouy-en-Josas, où la production de toiles imprimées de motifs révolutionnaires ou antiques est devenue plus abondante grâce à l'invention du cylindre en 1797, les dessinateurs produiront des décors légers (Huet), qui iront s'alourdissant avec la Restauration. Mais pour remplacer le tissu, le papier peint en lés juxtaposés permet des décors charmants (Gohin, Jacquemart, Simon, Zuber). Le papier ira jusqu'à imiter la mousseline drapée, la dentelle, les pékinés, les velours.

Ateliers de Jean Zuber, Mulhouse : vues de l’Amérique du Nord
Ateliers de Jean Zuber, Mulhouse : vues de l’Amérique du Nord


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)