B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

L’art en France au XVIIIè siècle

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

9. Objets d’art

Médailles
Orfèvrerie
Céramique

9.3. Céramique

A l'imitation de l'Angleterre, la faïence fine est fabriquée en France avant 1750. Les porcelaines importées d'Extrême Orient auront une grande influence. Enfin, la France pourra fabriquer de la porcelaine dure, après la découverte du kaolin, en 1769.

Les porcelaines tendres proviennent de Rouen et de Saint-Cloud (décor camaïeu bleu, lambrequins et broderies, arabesques de Berain), qui copie aussi les motifs orientaux (Chine de To-Hua ; marque soleil en bleu). Ces porcelaines sont aussi fabriquées à Chantilly (créée en 1725, la manufacture se maintient jusqu'à la fin du XVIIIè) où la collection de porcelaines japonaises d'Imari appartenant au prince de Condé inspire les céramistes ; vers 1740, la technique se modifie, des motifs apparaissent en cartouche sur fonds quadrillés ou pointillés (marque : cor de chasse). Très voisine de Saint-Cloud et de Chantilly, la pâte tendre de Mennecy imite les décors bleus et japonais, mais se spécialise dans le décor floral polychrome, mis à la mode par Vincennes, dont les débuts furent d'abord modestes, pour devenir ensuite a manufacture royale (1753) ; elle employa comme marque deux « L » enlacés. Transférée à Sèvres en 1756, cette manufacture fut rachetée par le roi en 1759. De 1738 vers 1750, Vincennes sort des pâtes tendres dans le goût d'Extrême-Orient (blanc de Chine ; polychrome). De 1750 à 1800, le goût français domine (camaïeu ; polychrome ; blanc et or ; tableaux sur porcelaines et sculptures). Boucher, Pigalle, Saly et Falconet travaillent pour Sèvres (1757-1766), qui fabrique aussi de la pâte dure à partir de 1772 (vase Médicis par Boizot avec monture en bronze de Thomire, 1784, Louvre). Cette technique est également utilisée à Strasbourg (les Hannong) et à Niderwiller (1765-1827).

Bol en porcelaine de Chantilly, décor de style « kakiemon » dit « à l’écureuil et à la haie fleurie ». Diamètre 18cm. Vers 1735
Bol en porcelaine de Chantilly, décor de style « kakiemon » dit « à l'écureuil et à la haie fleurie ». Diamètre 18cm. Vers 1735
Porcelaine de Saint-Cloud en bleu et blanc : vers 1722-1730
Porcelaine de Saint-Cloud en bleu et blanc : vers 1722-1730
Bouillon couvert en porcelaine tendre de Mennecy à décor polychrome de bouquets de fleurs. Vers 1750-1755
Bouillon couvert en porcelaine tendre de Mennecy à décor polychrome de bouquets de fleurs. Vers 1750-1755
Paire de biscuits en porcelaine de Vincennes. Vers 1753. XVIIIe siècle. 21,5 cm et 21 c
Paire de biscuits en porcelaine de Vincennes. Vers 1753. XVIIIe siècle. 21,5 cm et 21 c
Tasse litron en porcelaine tendre à fond jaune pâle. Sèvres, 1788. Décor de guirlandes et de paysages en camaïeu bistre. 6,5 cm
Tasse litron en porcelaine tendre à fond jaune pâle. Sèvres, 1788. Décor de guirlandes et de paysages en camaïeu bistre. 6,5 cm
Plateau ovale en porcelaine tendre de Sèvres à décor en camaïeu rose au centre d’un enfant jouant du triangle, d’après Boucher. Marqué, lettre date G pour 1759-1760, marque de peintre Buteux l’aîné (1756-1782). Longueur : 28,9 cm
Plateau ovale en porcelaine tendre de Sèvres à décor en camaïeu rose au centre d’un enfant jouant du triangle, d’après Boucher. Marqué, lettre date G pour 1759-1760, marque de peintre Buteux l’aîné (1756-1782). Longueur : 28,9 cm
Caisse à oignons. Manufacture de Niderviller, vers 1765. Porcelaine, décor peint aux émaux polychrome
Caisse à oignons. Manufacture de Niderviller, vers 1765. Porcelaine, décor peint aux émaux polychrome
Caisse à oignons de Joseph Hannong. Vers 1762-1770. Faïence. Gertwiller, musée du pain d’épice de Gertwille
Caisse à oignons de Joseph Hannong. Vers 1762-1770. Faïence. Gertwiller, musée du pain d'épice de Gertwille

Les faïences de Nevers sont dans le goût chinois (1700-1769), à fonds bleu ou blanc. Celles de Rouen sont dans le style rayonnant (1700-1760), oriental (1725-1750) ou rocaille (1740-1770), à petit feu, avec l'atelier Levavasseur (1770-1785). A Moustiers, les faïences sont dans le genre Tempesta et autres graveurs (1679-1730), dans le style Berain (1720-1750), en camaïeu bleu, puis polychromes (1738 à 1800) et à petit feu (1759-1790). A Strasbourg (1722-1779), on utilise le lambrequin, des fleurs des Indes ou de Strasbourg et des décors chinois pour des thèmes exotiques qui n'ont pas de rapports avec l'Orient ; A Marseille (1677-1800), on imite Nevers, Moustiers et Rouen, et le décor « poisson » est en faveur de 1754 à 1793.

Paire de piluliers en faïence de Nevers décorés en camaïeu bleu de branchages fleuris dans le goût oriental.Vers 1700
Paire de piluliers en faïence de Nevers décorés en camaïeu bleu de branchages fleuris dans le goût oriental.Vers 1700
Assiette en faïence de Nevers. XVIIIè
Assiette en faïence de Nevers. XVIIIè
Pots a feu en faïence de Rouen. XVIIIè
Pots a feu en faïence de Rouen. XVIIIè
Rouen. Grand plat en faïence à décor de panier fleuri à camaïeu de bleu, sur un fond clair légèrement bleut
Rouen. Grand plat en faïence à décor de panier fleuri à camaïeu de bleu, sur un fond clair légèrement bleut
Bouquetière couverte en faïence de Moustiers décorée en camaïeu bleu d’un panier fleuri à l’imitation de faïence de Rouen. 28cm. XVIII°siècle
Bouquetière couverte en faïence de Moustiers décorée en camaïeu bleu d'un panier fleuri à l'imitation de faïence de Rouen. 28cm. XVIII°siècle
Faïence de Moustiers décorée en camaïeu bleu. XVIIIè
Faïence de Moustiers décorée en camaïeu bleu. XVIIIè
Assiette Joseph Hannong en faïence de Strasbourg. XVIIIè
Assiette Joseph Hannong en faïence de Strasbourg. XVIIIè
Plat de Moustiers décorée en camaïeu bleu. XVIIIè
Plat de Moustiers décorée en camaïeu bleu. XVIIIè
Terrine en faïence en forme de canard avec décors polychrome à petit feu. Strasbourg, Paul Hannong, vers 1745-1754
Terrine en faïence en forme de canard avec décors polychrome à petit feu. Strasbourg, Paul Hannong, vers 1745-1754
Terrine en faïence à décor rococo. Strasbourg, Paul Hannong, vers 1754-1762
Terrine en faïence à décor rococo. Strasbourg, Paul Hannong, vers 1754-1762
Terrine en faïence avec léopards et poissons. Décor polychrome à la chinoise d’après Pillement. Faïence de Marseille, manufacture de la Veuve Perrin
Terrine en faïence avec léopards et poissons. Décor polychrome à la chinoise d’après Pillement. Faïence de Marseille, manufacture de la Veuve Perrin

Les productions populaires (assiettes à couplets, cartes à jouer, décor patriotique, pichets en forme de personnage) proviennent de Nevers, Rouen et Sinceny.



Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)