B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les « Primitifs » italiens (Histoire de l'art)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3.2. Peintres et œuvres

Le Maître de Tressa
Simone et Machilon
Dietisalvi de Speme
Guido di Graziano
Guido da Siena
Maître inconnu de la fresque du Palais Public
Duccio di Buoninsegna
Segna di Buonaventura
Maître du Palazzo Venezia
Niccolo di Segna
Ambrogio Lorenzetti
Pietro Lorenzetti
Ugolino da Nerio
Lippo Memmi
Ugolino Lorenzetti
Niccolo ser Sozzo
Lippo Vanni
Andrea Vanni
Bartolomeo Bulgarini
Barna da Siena
Luca di Tomme
Simone Martini
Bartolo di Fredi
Paolo di Giovanni Fei
Taddeo di Bartolo
Andrea di Bartolo
Martino di Bartolomeo
Sassetta
Giovanni di Paolo

3.2.26. Andrea di Bartolo

Andrea di Bartolo (actif à Sienne entre 1389 - 1428) est le fils de Bartolo di Fredi, dont il reflète le style. Sa production artistique échappe encore à une définition chronologique précise. Il a laissé des oeuvres animées d'une puissante veine narrative comme dans « Le Massacre des Innocents » (Baltimore, Walters Gallery) et d'un chromatisme précieux (polyptyque de l'église du couvent de l'Observance à Sienne, 1413), où il est souvent possible de retrouver des expressions de Duccio et de Simone Martini.

Andrea di Bartolo : Couronnement de la Vierge. Vers 1405-1407. Panneau de bois, 106 x 74 cm. Venise, Galleria Franchetti, Ca’ d’Oro
Andrea di Bartolo : Couronnement de la Vierge. Vers 1405-1407. Panneau de bois, 106 x 74 cm. Venise, Galleria Franchetti, Ca' d'Oro

L’usage raffiné de la couleur et les lignes delicates et élégantes perpétuent la tradition Siennoise, dans la ligne de l’oeuvre de Simone Martrini.

Andrea di Bartolo : Couronnement de la Vierge. Vers 1410. Panneau de bois, 160 x 65 cm (centre), 142 x 36 cm (chaque panneau latéral). Milan, Pinacothèque de la Brera
Andrea di Bartolo : Couronnement de la Vierge. Vers 1410. Panneau de bois, 160 x 65 cm (centre), 142 x 36 cm (chaque panneau latéral). Milan, Pinacothèque de la Brera

Ce polyptyque, réalisé originellement pour le couvent de Santa Caterina d'Alessandria à Sant'Angelo in Vado (Ptrès d’Urbino),a été execute en collaboration avec le fils de l’artiste, Giorgio di Andrea (actif entre 1410 et 1428). Les quatre saints des panneaux latéraux sont Catherine d’Alexandrie, Augustin, Pierre et Paul. Le retable comptait 5 panneaux. Deux d’entre eux, celui avec saint Michel et celui avec Jean le Baptiste, se trouvent dans la Galleria Nazionale delle Marche à Urbino.

Andrea di Bartolo : le chemin de croix. Vers 1415-1420. Tempera sur panneau de bois, 55 x 49 cm. Madrid, Fundación Colección Thyssen-Bornemisza
Andrea di Bartolo : le chemin de croix. Vers 1415-1420. Tempera sur panneau de bois, 55 x 49 cm. Madrid, Fundación Colección Thyssen-Bornemisza

Le tableau montre le Christ sur le chemin du Calvaire portant la croix sur son dos. Derrière lui, un personnage qui est sans doute Simon de Cyrène l'aide à porter la croix, tandis que devant un autre personnage tire sur une corde qui lui serre le cou. Le Christ tourne la tête vers l'arrière en direction de sa mère, la Vierge Marie, impuissante, tend ses bras vers lui. Derrière elle, les saintes femmes sont reconnaissables à leurs auréoles.

La composition est très proche d’une peinture sur le même sujet de Simone Martini, aujourd'hui au Louvre, considérée à cette époque comme le modèle-type de la représentation de cet épisode.

Andrea di Bartolo reste fidèle au style de la Pré-Renaissance siennoise dans la description des personnages serrés ensemble, le fond or, l’architecture et le paysage. Néanmoins, il parvient à créer un sentiment de profondeur spatiale par les bâtiments et le paysage qui s'ouvre sur la droite. Cette profondeur est accentuée à l'avant-plan par la marche du cortège et les jambes biens décrites à l’avant plan qui donnent un effet d’action.

Andrea di Bartolo : saint Paul. Huile sur panneau de bois, 29 x 20 cm. Collection privée
Andrea di Bartolo : saint Paul. Huile sur panneau de bois, 29 x 20 cm. Collection privée

Ce tableau faisait probablement partie de la partie supérieure d'un grand polyptyque. Il en reste aussi un panneau représentant saint Ambroise Sansedoni à la Staatsgalerie de Stuttgart.



Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)