B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les « Primitifs » italiens (Histoire de l'art)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3.2. Peintres et œuvres

Le Maître de Tressa
Simone et Machilon
Dietisalvi de Speme
Guido di Graziano
Guido da Siena
Maître inconnu de la fresque du Palais Public
Duccio di Buoninsegna
Segna di Buonaventura
Maître du Palazzo Venezia
Niccolo di Segna
Ambrogio Lorenzetti
Pietro Lorenzetti
Ugolino da Nerio
Lippo Memmi
Ugolino Lorenzetti
Niccolo ser Sozzo
Lippo Vanni
Andrea Vanni
Bartolomeo Bulgarini
Barna da Siena
Luca di Tomme
Simone Martini
Bartolo di Fredi
Paolo di Giovanni Fei
Taddeo di Bartolo
Andrea di Bartolo
Martino di Bartolomeo
Sassetta
Giovanni di Paolo

3.2.25. Taddeo di Bartolo

Taddeo du Bartolo (1362/63-1422) est un peintre de l’école siennoise, actif à Pise, Pérouse, San Gimignano et Volterra, sa ville natale. Fils du barbier Bartolo di Mino, il réalise en 1386, à moins de 25 ans une commande pour le décor des stalles du chœur de cathédrale de Sienne (Anges). En 1388-1389, il est conseiller de l’œuvre de la Cathédrale et en 1389 il s’installe à son compte comme peintre indépendant.

Sa premiÚre œuvre datée est le polyptyque de la « Vierge et l'Enfant avec des Saints » (1389, collection privée), réalisée pour la chapelle Saint Paul de Collegarli, prÚs de San Miniato al Tedesco. Les figures minces et élégantes ainsi que les modelés curvilignes des draperies dénotent un style proche des travaux de la précédente génération des peintres siennois et un retour vers les anciens modÚles de Simone Martini et des Lorenzetti. Taddeo reste un artiste « conservateur » remarquable pas ses belles fresques du Palazzo Pubblico de Sienne.

Ses œuvres les plus remarquables sont :

  • Les fresques du Paradis et de l'Enfer à la cathédrale de Sienne ;
  • Les peintures à l'église San Francesco de Sienne ;
  • Les fresques du Jugement dernier à la collégiale de San Gimignano ;
  • Le triptyque de la Vierge à l'Enfant avec saint Jean-Baptiste et saint André (~1395) du Musée des Beaux Arts de Budapest ;
  • Le triptyque de l'Assomption de la Vierge (1401) du dÃŽme de Santa Maria dell'Assunta de Montepulciano ;
  • La Vierge à l'Enfant, quatre anges et saint Jean-Baptiste et saint André de l’oratoire de la Companie de Sainte Catherine de la Nuit à Santa Maria della Scala de Sienne ;
  • Les allégories et figures de l'histoire romaine (1413-1414) et les Funérailles de la Vierge (1409) au Palazzo Pubblico de Sienne ;
  • La Vierge à l'Enfant (~1400), tempera et huile sur panneau du Wadsworth Atheneum ;
  • La Vierge à l'Enfant du Museum of Fine Arts de San Francisco ;
  • La Madone et Crucifixion (prédelle) du musée du Petit Palais à Avignon ;
  • Trois prédelles d'un retable du musée du Louvre.
Taddeo di Bartolo : Allegories et figures de l’histoire romaine. 1413-1414. Fresque, 270 x 320 cm. (chaque lunette). Sienne, Palazzo Publico
Taddeo di Bartolo : Allegories et figures de l’histoire romaine. 1413-1414. Fresque, 270 x 320 cm. (chaque lunette). Sienne, Palazzo Publico

Vers 1412-1414 les Prieurs (magistrats) du Palazzo Pubblico de Sienne commandent à Taddeo di Bartolo la réalisation d’un cycle de peintures pour la chambre antérieure du Palazzo, carrefour important entre les diverses salles du palais. Sur un des murs Taddeo peint les allégories de la Justice et de la Magnanimité sous les deux arches et sous chaque allégorie il représente un personnage historique de la Rome antique exemplaire de l’allégorie : ainsi, sous la Justice (à gauche) se tiennent Marcus Tullius Cicéron, Marcus Porcius Cato, et Publius Cornelius Scipion Nasica ; sous la Magnanimité (à droite), Manlio Curio Dentato, Furius Camillus et Scipion l'Africain. Chaque groupe est surmonté d’une inscription en latin, et sous chaque personnage se trouve inscription latine explicative. Les inscriptions entre M. Curio Dentato et F. Furius Camillus les présentent comme les fondateurs de Sienne, alors que celles sous Cicéron et Caton racontent leur combat pour la liberté et la justice.

Taddeo di Bartolo : Les funérailles de la Vierge. 1409. Fresque, 320 x 345 cm. Sienne, Palazzo Publico
Taddeo di Bartolo : Les funérailles de la Vierge. 1409. Fresque, 320 x 345 cm. Sienne, Palazzo Publico

Cette Fresque, est située sur le mur nord de la Chapelle dei Signori dans le Palazzo Pubblico de Sienne. La Chapelle dei Signori a été construite entre 1404 et 1405 au premier étage du Palazzo Pubblico, à cÃŽté de la « Sala del Mappamondo ». DÚs qu’elle fut achevée, les Prieurs commanditent Taddeo di Bartolo pour décorer ses murs et ses voûtes, et le rémunÚrent pour ces travaux à intervalles réguliers entre 1406 et 1408.

Le mur nord de la chapelle est orné de quatre grandes peintures murales représentant les évÚnements se passant lors de la mort de la Vierge : la venue des apÎtres à son chavet, le Christ accueillant son âme au moment de sa mort, le cortÚge funÚbre à sa sépulture et le Christ relevant le corps de la Vierge hors de son tombeau.

Les Funérailles de la Vierge montrent les qualités particuliÚres du peintre dans le genre de la peinture narrative. Le premier plan est occupé par un impressionnant cortÚge de personnages monumentaux de tous âges, sexes et races. Le fond, quant à lui, est toptalement occupé par une ville fortifiée, sans doute Sienne elle-même, dont Taddeo di Bartolo fait un un parallÚle implicite avec la ville sainte de Jérusalem.

Taddeo di Bartolo : Vierge à l’enfant aves saint Jean Baptiste et saint André. 1395. Tempera sur panneau de bois, 114 x 72 cm. (panneau central), 105 x 43 cm. (chaque volet). Budapest, Musée des beaux Arts
Taddeo di Bartolo : Vierge à l’enfant aves saint Jean Baptiste et saint André. 1395. Tempera sur panneau de bois, 114 x 72 cm. (panneau central), 105 x 43 cm. (chaque volet). Budapest, Musée des beaux Arts

Taddeo a été formé à Sienne par un maître local, Bartolo di Fredi, mais il sera par la suite plus influencé par les plus grands artistes toscans de l'époque, principalement les frÚres Lorenzetti et Simone Martini. Bien que dans son retable il emploie les formes traditionnelles du XIVé siÚcle, la plasticité trÚs marquée de ses figures ainsi que leur rendu trÚs vivant préfigurent les tendances du XVÚ siÚcle.

Le panneau central du triptyque de la « Madone dell'Umilita » se réfÚre à un type de représentation trÚs populaire au XIVÚ à Sienne. La Vierge assise dans un ample manteau d’un bleu éclatant, est sur le point de donner le sein à son enfant, tandis que des anges aux ailes rouges forment une mandorle autoure d’elle, les deux du haut tenant une couronne au dessus de sa tête. Dans les panneaux latéraux sont représentés Jean-Baptiste, la main pointée vers le sauveur, et saint André ; dans la partie inférieure, une galerie de sept autres saints sur décor gothique. Une inscription sous le panneau central rappelle que l’œuvre fut commandée par Signora Datuccia pour commémorer les membres décédés de sa famille.

Le triptyque est resté àsa place originelle dans une chapelle de l'église de San Francesco de Pise jusqu'au début du XIXe siÚcle.

Taddeo di Bartolo : San Gimignano. Vers 1391. Tempera sur panneau de bois. San Gimignano, Museo Civico
Taddeo di Bartolo : San Gimignano. Vers 1391. Tempera sur panneau de bois. San Gimignano, Museo Civico
Taddeo di Bartolo : Lucifer. Détail de la fresque du Jugement dernier à la collégiale de San Gimignano
Taddeo di Bartolo : Lucifer. Détail de la fresque du Jugement dernier à la collégiale de San Gimignano


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)