B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les « Primitifs » italiens (Histoire de l'art)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3.2. Peintres et œuvres

Le Maître de Tressa
Simone et Machilon
Dietisalvi de Speme
Guido di Graziano
Guido da Siena
Maître inconnu de la fresque du Palais Public
Duccio di Buoninsegna
Segna di Buonaventura
Maître du Palazzo Venezia
Niccolo di Segna
Ambrogio Lorenzetti
Pietro Lorenzetti
Ugolino da Nerio
Lippo Memmi
Ugolino Lorenzetti
Niccolo ser Sozzo
Lippo Vanni
Andrea Vanni
Bartolomeo Bulgarini
Barna da Siena
Luca di Tomme
Simone Martini
Bartolo di Fredi
Paolo di Giovanni Fei
Taddeo di Bartolo
Andrea di Bartolo
Martino di Bartolomeo
Sassetta
Giovanni di Paolo

3.2.23. Bartolo di Fredi

Peintre de l’école de Sienne, Bartolo Di Fredi (Vers 1330–1410) est l’un des peintres les mieux connus grâce à une vie politique active et à une intense production artistique de valeur inégale, dont une partie est bien documentée mais parfois perdue. Sa premiÚre œuvre connue, la Madone de la Miséricorde, (Vers 1364), est conservée au musée de Pienza.

Son style est marqué par le rejet des figures concrÚtes s’inspirant de Pietro Lorenzetti pour favoriser des compositions décoratives plus spirituelles à la maniÚre de Simone Martini et de Duccio. Il combine un esprit d'imagination avec les détails anecdotiques et est réputé pour avoir été un illustrateur fécond.

Ses nombreuses œuvres sont dispersées dans les musées du monde entier. Parmi elles :

  • Les fresques relatant des scÚnes de l'Ancien Testament, à la La collégiale de San Gimignano (1367) ;
  • Les fresques au couvent San Lucchese de Poggibonsi relatant les martyrs de Sant'Andrea et de San Nicola di Bari ;
  • Le Retable de la Trinité, polyptyque de quatre tableaux représentant la Sainte Trinité, Saint Dominique, Saint Christophe et la Visitation de Marie à Élisabeth (1397), au musée des Beaux-Arts de Chambéry ;
  • Ange de l'Annonciation et Vierge de l'Annonciation (1388), deux parties d'un polyptyque, tempera sur toile, au Los Angeles County Museum of Art ;
  • Saint Jean l'évangéliste du musée du Petit Palais à Avignon.
  • Une Madone avec des saintes et des anges (~1366), détrempe sur bois, 267 cm x 184 cm, à Galerie nationale de l'Ombrie à Pérouse ;
  • Une Mort de Marie et extase de saint au musée diocésain de Montalcino ;
  • La présentation au temple du Louvre à Paris (1388) ;
  • L'adoration des bergers du musée du Petit Palais à Avignon.
  • L'adoration des bergers du Metropolitan Museum, Cloisters de New York ;

Bartoli di Fredi est le pÚre d’Andrea di Bartolo.

Bartolo di Fredi : Nativité et adoration des bergers. Vers 1383. Tempera et or sur bois, 50 x 35 cm. Vatican, PinacothÚque
Bartolo di Fredi : Nativité et adoration des bergers. Vers 1383. Tempera et or sur bois, 50 x 35 cm. Vatican, PinacothÚque

Ce petit panneau faisait partie d'un polyptyque de la vie de la Vierge réalisé pour la chapelle de l'Annonciation del'église San Francesco de Montalcino, où l'artiste avait déjà peint d'autres œuvres. Le polyptyque a depuis été dispersé dans différents musées. Ce Panneau de bois représente la Nativité, l’annonce aux bergers et l'Adoration des bergers.

La Vierge, proportionnellement plus grande et Saint Joseph sont dans une grotte avec le nouveau-né emmailloté, couché dans une mangeoire. DerriÚre la Vierge, un bœuf et un âne, alors que les bergers sont agenouillés au premier plan. Sur le cÃŽté droit, à une échelle beaucoup plus petite, l'ange de l'Annonciation s’adresse aux bergers dont l’un couvre son visage d'une main de surprise et de peur, tandis que de l'autre tient une cornemuse, référence évidente aux scÚnes bucoliques païennes. L'ange tient un rameau d'olivier, symbole de paix et de fête. Dans la partie supérieure, les anges apparaissent à mi-corps, sur un nuage et, formant un demi-cercle, chantent l’évÚnement.

Au-dessus du nourrisson une colombe et une étoile éclairent la scÚne, formant la représentation symbolique de la Trinité.

Bartolo di Fredi : l’adoration des Mages. 1385-1388. Tempera sur panneau, 195 x 163 cm. Sienne, PinacothÚque Nationale
Bartolo di Fredi : l’adoration des Mages. 1385-1388. Tempera sur panneau, 195 x 163 cm. Sienne, PinacothÚque Nationale

Ce retable est une commande pour la cathédrale de Sienne. Bartolo di Fredi est un des maîtres les plus populaires de Sienne dans la seconde moitié du XIIIÚ siÚcle, et dirigeait un grand atelier à la production féconde mais de valeur inégale. Bartolo subit l’influence de Simone Martini et de Pietro Lorenzetti, et développe un style s’inspirant aussi du gothique international.

Cette adoration des Mages est caractérisée par un grand dynamisme, comme dans les oeuvres de Lorenzetti. Le seul élément de calme est la Vierge avec l’enfant sur le coté droit. Les trois rois arrivent en grand équipage plein de vie sur le coté gauche. Les grands chapeaux rayés que tiennent des serviteurs renvoient directement à la fresque du cycle de Saint Martin exécutée par Simone Martini à Assise. La scÚne à arriÚre plan renvoie à la longue route des rois entre les villes et les montagnes si souvent décrite. La ville de Sienne y est représentée avec sa cathédrale et son campanile rayés de noir et de blanc. Mais il n’y a aucun lien organique entre le premier et l'arriÚre-plan.

Bartolo se complait visiblement dans des détails fastueux comme les vêtements et les finitions des chevaux. En plus, il privilégie un registre de type courtois avec d'élégantes figures, des lévriers et des animaux exotiques. Il transforme même la mangeoire en un édicule architectural.

Bartolo di Fredi : l’Annonciation. Vers 1383. Tempera sur panneau, 70 x 32 cm. Budapest, Musée des Beaux Arts
Bartolo di Fredi : l’Annonciation. Vers 1383. Tempera sur panneau, 70 x 32 cm. Budapest, Musée des Beaux Arts

Bartolo di Fredi utilise dans cette oeuvre des éléments de la célÚbre annunciation de Simone Martini peinte 50 ans plus tÎt.

Bartolo di Fredi : le couronnement de la Vierge. 1388. Tempera sur panneau, 332 x 279 cm. Montalcino, Museo Civico e Diocesano d’Arte Sacra
Bartolo di Fredi : le couronnement de la Vierge. 1388. Tempera sur panneau, 332 x 279 cm. Montalcino, Museo Civico e Diocesano d'Arte Sacra

Le polyptyque du Couronnement de la Vierge, signé et daté de 1388 par Bartolo di Fredi, a été exécuté pour une chapelle de l'église San Francesco de Montalcino, au sud de Sienne. Le peintre semble avoir été en relation étroite avec Montalcino, à la fois comme un agent du gouvernement siennois (en 1375 et 1376), mais aussi en qualité d’artiste peintre, car il a réalisé au moins quatre grandes commandes pour la ville entre 1380 et 1390.

Ce retable, qui est dans la veine de l'ampleur et de la complexité de la face avant de la Maestà de Duccio et du retable des Carmélites de Pietro Lorenzetti, offre un exemple des conceptions ambitieuses des retables siennois dans les années 1380. Le panneau central affiche une élégante représentation de la Vierge au moment de son couronnement comme reine des cieux. Au-dessus de cette scÚne centrale, un petit tableau montre la Vierge de l'Assomption, un sujet ayant pour les Siennois une forte connotation politique. Les autres panneaux sont consacrés à des scÚnes de la vie et de la mort de la Vierge. Le récit est une séquence qui commence sur le cÎté gauche de la prédelle, progresse de gauche à droite sur la prédelle et ensuite de la partie inférieure gauche vers l'angle inférieur droit des panneaux latéraux, se terminant par le coin supérieur gauche puis le coin supérieur droit des panneaux latéraux.

Bartolo di Fredi : l’annonce à Joachim. Vers 1383. Tempera et or sur bois, 25 x 37 cm. Vatican, PinacothÚque
Bartolo di Fredi : l’annonce à Joachim. Vers 1383. Tempera et or sur bois, 25 x 37 cm. Vatican, PinacothÚque

Ce petit panneau faisait partie d'un polyptyque de la vie de la Vierge se trouvant dans la chapelle de l'Annonciation de l'église San Francesco à Montalcino, où l'artiste avait déjà peint d'autres œuvres. Le polyptyque a depuis été dispersé dans différents musées.

Le panneau dépeint Saint Joachim dans un paysage montagneux. L'ange Gabriel lui apparaît pour lui apporter la nouvelle que son épouse, Sainte Anne, porte un enfant. Sur le cÃŽté droit, deux bergers prÚs de leur troupeau ; l'un d’eux tient une cornemuse.

Bartolo di Fredi : le couronnement de la Vierge, détail. 1388. Tempera sur panneau, 332 x 279 cm. Montalcino, Museo Civico e Diocesano d’Arte Sacra
Bartolo di Fredi : le couronnement de la Vierge, détail. 1388. Tempera sur panneau, 332 x 279 cm. Montalcino, Museo Civico e Diocesano d'Arte Sacra
Bartolo di Fredi : la présentation au temple. Panneau de bois. Paris, Musée du Louvre
Bartolo di Fredi : la présentation au temple. Panneau de bois. Paris, Musée du Louvre


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)