B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Duccio di Buoninsegna

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5. La Maestà

Généralités
La Maesta de Duccio

5.1. Généralités

L'image de la Vierge à l'Enfant encadrée de chaque côté par des figures de saints se retrouve dans l'art de la dévotion chrétienne d'Orient et d'Occident dès les premiers temps de l’ère chrétienne. À la fin du Moyen Age et au début de la Renaissance, sa forme classique est le retable d’autel dans lequelle les personnages sont représentés dans des compartiments séparés ou « volets ». Mais aux XIIIè et XIVè siècles l’ensemble des personnages est représenté sur un panneau unique, les saints étant généralement debout ou à genoux. Un type très courant de l’époque est la « Maesta », un autre est celui de la « Sacra Conversazione » ou « Conversation sacrée ». Les saints sont groupé autour de la Vierge trônant et portant l’enfant, mais peuvent aussi entourer la scène de l’Assomption de la Vierge ou le Couronnement de la Vierge ; la « Sacra Conversazione » est parfois représenté avec la scène de la Crucifixion...

Les saints de tous âges sont présentés ensemble, indépendamment de la période dans laquelle ils ont vécu. Les raisons de leur présence dans une Maestà ou une Sacra Conversazione sont multiples : patron de l'église pour laquelle l’œuvre a été commandée, patron de la ville des donateurs (Bernardino de Sienne, Marc de Venise, Nicolas), fondateur de l’ordre monastique commanditaire (dans ce cas souvent associé aux autres saints de l’ordre comme Benoît et sa soeur Scolastique, Dominique et Pierre le Martyr, François et Claire…). Des saints personnifient des qualités morales et intellectuelles : dans ce cas, ils sont souvent représentés en paires complémentaires comme Marie Madeleine pénitente avec Catherine d'Alexandrie à l’étude…

Une autre catégorie importante est l'image votive, don à une église, à un monastère ou à une institution caritative en action de grâce pour certaines faveurs accordées par le ciel. Le donateur est alors à genoux à côté de son saint patron, qui est souvent son homonyme (Saint Laurent était le protecteur de Lorenzo de Médicis) ; souvent la femme du donateur lui fait face, et quelques fois leurs enfants. Les raisons de la cammande sont diverses : libération de la peste ou d’épidémies (saint Sébastien), victoire militaire (saint Maurice), ou remise en liberté après une défaite militaire (saint Léonard). Un saint peut avoir plus d'un rôle, et ce rôle est souvent déterminé par l’autre saint qui généralement l’accompagne (Paul avec Pierre symbolise la fondation de l'Eglise des « Gentils » alors que Paul avec Benoît ou Romuald symbolise le patron de l'Ordre bénédictin.)

Plusieurs œuvres majeures de la peinture italienne des XIIIè et XIVè sont des Maesta :

  • La Maestà de la Sainte-Trinité (1260), de Cimabue au Musée du Louvre à Paris ;
  • La Maestà de Cimabue (1285) des Offices, à Florence ;
  • La Maestà de Cimabue à la basilique inférieure de Saint-François à Assise ;
  • La Madone Rucellai (1285), Maestà de Duccio des Offices, à Florence ;
  • La Maestà di Ognissanti (~1305) de Giotto à l’église Ognissanti de Florence ;
  • La Maestà (1308) de Duccio du musée de l'Œuvre de la cathédrale de Sienne ;
  • La Maestà (1315) de Simone Martini exposée au Palazzo Pubblico de Sienne ;
  • La Maestà de Lippo Memmi (1317) exposée au Palazzo Pubblico de Sienne ;
  • La Maestà d’Ambrogio Lorenzetti, au Palazzo Comunale de Massa Marittima.
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)