B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le camp de concentration de FlossenbĂĽrg

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4. La vie au camp

Les brimades
Les expériences
Les P.G. Russes
Les détenus spéciaux
Les condamnés à exécuter

4.2. Les expériences

Il n'y a pas eu à Flossenbürg d'« expériences médicales » commandées par les SS. Pourtant un demi-fou, le docteur Heinrich Schmitz, y sévit de mai à octobre 1944. Ce médecin, stérilisé par décision du haut tribunal pour la santé de la race d'Iéna pour « démence maniaco-dépressive », reconnu inapte au service dans la Wehrmacht, parvient à se faire admettre comme adjoint contractuel du médecin SS de la place, le docteur Schnabel.

Schmitz se livre à des expériences, chirurgicales surtout, pour son compte personnel et que les SS le tolèrent sans rien dire. Le docteur Legais, médecin déporté français, a tenu un carnet secret d'opérations sur l'activité médicale du docteur Schmitz. On y trouve consignées, pour une période de six mois, plus de 400 interventions du docteur Schmitz. 300 d'entre elles sont des amputations avec un taux de décès de 60% ; 14 opérations, qui causent 11 décès, « n'auraient eu lieu que pour le divertissement du docteur Schmitz ». D'après la liste Legais, environ 250 victimes des opérations de Schmitz sont décédées.

Par ailleurs, en 1941 le docteur Trommer, alors médecin SS du camp, fait procéder à l'exécution d'au moins 200 prisonniers de guerre Russes et d'un nombre inconnu de Polonais par des injections de phénol.



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)