B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Le régime de Vichy

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. La mise en place du régime

Les crises des années 30
Pétain au pouvoir : juin 1940
La mort de la troisième république
Les premières mesures

1.3. La mort de la troisième république

Le 20 juin Pétain reparle à la radio, donnant le ton de la future politique française : « J'ai demandé à nos adversaires de mettre fin aux hostilités. ... Depuis la victoire [de 1918], l'esprit de jouissance l'a emporté sur l'esprit de sacrifice. On a revendiqué plus qu'on a servi... » Le même jour, à la tête d’une délégation de parlementaires, Laval force la porte de Lebrun et l’oblige au cours d’une scène d’une rare violence à renoncer au projet de transporter le gouvernement en Afrique du Nord. Deux jours plus tard, à 18h35, une délégation française menée par le général Hunzinger signe l’armistice à Rethondes : la France est provisoirement découpée en deux zones ; sa flotte est désarmée ; ses troupes démobilisées ; elle devra livrer du matériel au Reich… ainsi que les ressortissants allemands se trouvant sur son territoire… Ses soldats prisonniers seront maintenus en captivité…

Le 25, Pétain annonce à la radio l’entrée en vigueur de l'armistice : « Les conditions sont sévères. Du moins l'honneur est-il sauf... Le gouvernement reste libre ; la France ne sera administrée que par des Français. Je hais les mensonges qui vous ont fait tant de mal… Un ordre nouveau commence… C’est à un redressement moral et intellectuel que, d’abord, je vous convie… Français, vous l’accomplirez et vous verrez, je vous le jure, un France neuve surgir de votre ferveur… Vous avez souffert et vous souffrirez encore… Votre vie sera dure. Notre défaite est venue de nos relâchements. L’esprit de jouissance détruit ce que l’esprit de sacrifice a édifié. »

Le 29, après avoir hésité entre diverses solutions (Clermont, Lyon, Vichy), le gouvernement Pétain s’établit à Vichy. Pétain, Weygand et Bouthiller, Alibert et surtout, dans l’ombre, Pierre Laval songent de plus en plus à un changement de régime : « Donnez au Maréchal des pouvoirs constitutionnels exceptionnels. Il est impossible de gouverner avec le Parlement… Il faut réviser la Constitution et mettre fin au régime politique actuel… Cette chambre m’a vomi… C’est moi maintenant qui vais la vomir… » (Laval). Le 2 juillet, le gouvernement s’installe à Vichy.

Le 4, le Conseil des ministres adopte à la demande de Laval le projet de nouvelle constitution donnant plein pouvoir à Pétain. Avec l’accord de ce dernier et de Lebrun, plus ou moins contraint et forcé, Laval entreprend de convaincre un à un les parlementaires, totalement désorientés, et ce malgré les réticences de Flandin, Herriot et Jeanneney… Six jours plus tard, le 10 juillet 1940, par 569 voix contre 80, les deux Chambres, réunies dans le casino de Vichy votent la nouvelle loi constitutionnelle proposée par Laval: « L’assemblée nationale donne tous pouvoirs au gouvernement de la République sous l’autorité et la signature du maréchal Pétain, à promulguer par un ou plusieurs actes, une nouvelle constitution de l’Etat français. Cette constitution devra garantir les droits du travail, de la famille et de la patrie. Elle sera ratifiée par la Nation et appliquée par les Assemblées qu’elle aura créées ». Parmi les opposants à cette constitution, Auriol, Blum, Gouin, Moch, Ramadier… C’est la démission totale des Députés. « Toute notion morale, toute foi politique, tout patriotisme s’évanouissent dans l’angoisse… Pétain est un refuge commode tout prêt pour leur lassitude et leur lâcheté. » (Ramadier).

La IIIè République a vécu

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)