B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Art roman : l’aspect technique : l’équilibre roman

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4. Le décor roman

Le décor roman est principalement lié à l'architecture. La sculpture est omniprésente de ce décor « monumental » : bien conservée, elle se trouve principalement sur les chapiteaux, les tympans des portails et les modillons des chevets. De plus, ces sculptures sont en général peintes (ainsi que les colonnes intérieures).

La Charité sur Loire, église abbatiale Notre Dame : le tympan de la façade occidentale.
La Charité sur Loire, église abbatiale Notre Dame : le tympan de la façade occidentale.
Lanuéjols (Lozère) : église paroissiale. Le chevet. Modillons du chevet
Lanuéjols (Lozère) : église paroissiale. Le chevet. Modillons du chevet
Marignac (Charente Maritime) : église saint Sulpice. Corniche à modillons du chevet
Marignac (Charente Maritime) : église saint Sulpice. Corniche à modillons du chevet
Melle (Deux Sèvres) : l’église saint Hilaire. Le portail nord. Le célèbre chevalier au dessus du portail : symbole de la victoire de l’Eglise sur les païens
Melle (Deux Sèvres) : l’église saint Hilaire. Le portail nord. Le célèbre chevalier au dessus du portail : symbole de la victoire de l’Eglise sur les païens
Autun, cathédrale saint Lazare : linteau du portail nord (fragment) : Eve. Autun, musée Rolin
Autun, cathédrale saint Lazare : linteau du portail nord (fragment) : Eve. Autun, musée Rolin

La peinture est présente aussi à l’intérieur des églises ou elle orne voûtes, murs et cul-de-four des absides et absidioles. Malheureusement en France ces peintures sont mal conservées car ce sont rarement des fresques, mais des peintures réalisées « a tempera ».

Berzé la ville : la chapelle clunisienne des Moines. Décapitation de saint Blaise
Berzé la ville : la chapelle clunisienne des Moines. Décapitation de saint Blaise
Chalivoy Milon en Cher : église saint Martin. Le Christ en gloire de l’abside et le baiser de Judas. Fresques.
Chalivoy Milon en Cher : église saint Martin. Le Christ en gloire de l’abside et le baiser de Judas. Fresques.
Sant’Angelo in Formis près de Capoue : fresque de l’abbatiale : les élus du jugement dernier
Sant’Angelo in Formis près de Capoue : fresque de l’abbatiale : les élus du jugement dernier
Anzy le Duc, église de la Trinité. L’abside voûtée en cul de four
Anzy le Duc, église de la Trinité. L’abside voûtée en cul de four

Sculptures et peintures s’inspirent tantôt d'œuvres antiques, tantôt des œuvres réalisées sur d'autres supports comme les enluminures sur parchemins, tantôt des récits bibliques, ou enfin de l’observation et de l'imaginaire de l'artiste.

Saint Jacques de Compostelle : portique de la gloire, détail des voussures
Saint Jacques de Compostelle : portique de la gloire, détail des voussures
Lassouts (Aveyron) : tympan roman du Jugement dernier
Lassouts (Aveyron) : tympan roman du Jugement dernier
Espalion (Aveyron) : église saint Hilarian de Perse. Le tympan du portail sud, registre supérieur : la colombe, entourée de la lune et du soleil, descend sur les apôtres et la vierge
Espalion (Aveyron) : église saint Hilarian de Perse. Le tympan du portail sud, registre supérieur : la colombe, entourée de la lune et du soleil, descend sur les apôtres et la vierge

Leur rôle est très souvent éducatif et didactique : on trouve donc principalement des scènes illustrant les vies de saints, des scènes bibliques, des combats entre le bien et le mal (vices et vertus) symbolisant ainsi les préceptes de la morale chrétienne.

Clermont Ferrand : Notre Dame du Port : chapiteau du chœur : les vices terrassés
Clermont Ferrand : Notre Dame du Port : chapiteau du chœur : les vices terrassés
Beaulieu sur Dordogne. Le porche du côté sud de l’abbatiale. Extérieur du porche : les vices
Beaulieu sur Dordogne. Le porche du côté sud de l’abbatiale. Extérieur du porche : les vices

À l'époque romane, la sculpture est inséparable de son support et ses formes torturées se plient aux règles du cadre architectural : elle reste dans le domaine du bas ou au mieux du haut-relief. Niches et claustra créent des jeux d'ombre et de lumière. Les surfaces unies sont réduites par le foisonnement des dosserets, arcs doubleaux et bandes lombardes animant les grandes surfaces des murs gouttereaux, des clochers, façades et chevets.

Troia : cathédrale, XIIè. La grande rose
Troia : cathédrale, XIIè. La grande rose
Avila : basilique San Vicente : l’annonciation : piédroit du portail sud. Vers 1190
Avila : basilique San Vicente : l’annonciation : piédroit du portail sud. Vers 1190

Parmi les chefs d’œuvre de la sculpture romane, les tympans et les portails tiennent une place importante : Conques, Vézelay (4 tympans), Beaulieu sur Dordogne, Saint Trophime d’Arles, Saint Lazare d’Autun, Saint Jacques de Compostelle, Moissac, Saint Gilles du Gard, Souillac, Aulnay du Saintonge, Civray…

Conques en Aveyron : Sainte Foy, le tympan : vue générale
Conques en Aveyron : Sainte Foy, le tympan : vue générale
Vézelay  (Yonne), basilique sainte Madeleine. Portail central du narthex et tympan de la Pentecôte. Vue générale
Vézelay (Yonne), basilique sainte Madeleine. Portail central du narthex et tympan de la Pentecôte. Vue générale
Vézelay  (Yonne), basilique sainte Madeleine. Façade occidentale : le tympan du Jugement.
Vézelay (Yonne), basilique sainte Madeleine. Façade occidentale : le tympan du Jugement.
Vézelay (Yonne), basilique sainte Madeleine. Portail nord du narthex : scènes de la vie du Christ : apparition aux apôtres, cène, retour des disciples à Jérusalem
Vézelay (Yonne), basilique sainte Madeleine. Portail nord du narthex : scènes de la vie du Christ : apparition aux apôtres, cène, retour des disciples à Jérusalem
Vézelay (Yonne), basilique sainte Madeleine. Portail sud du narthex : scènes de l’enfance du Christ
Vézelay (Yonne), basilique sainte Madeleine. Portail sud du narthex : scènes de l’enfance du Christ
Beaulieu sur Dordogne. Le porche du côté sud de l’abbatiale. Le tympan
Beaulieu sur Dordogne. Le porche du côté sud de l’abbatiale. Le tympan
Arles, saint Trophime : le tympan
Arles, saint Trophime : le tympan
Autun, cathédrale saint Lazare : le tympan de la façade occidentale : vue générale
Autun, cathédrale saint Lazare : le tympan de la façade occidentale : vue générale
Saint Jacques de Compostelle : portique de la gloire
Saint Jacques de Compostelle : portique de la gloire
Moissac, abbaye saint Pierre : le portail du porche sud. Le tympan
Moissac, abbaye saint Pierre : le portail du porche sud. Le tympan
Moissac, abbaye saint Pierre : le portail du porche sud. Le trumeau : face latérale droite du pilier : le prophète Jérémie
Moissac, abbaye saint Pierre : le portail du porche sud. Le trumeau : face latérale droite du pilier : le prophète Jérémie
Saint Gilles du Gard : façade de l’abbatiale. Vue générale
Saint Gilles du Gard : façade de l’abbatiale. Vue générale
Souillac (Lot) : abbatiale sainte Marie : portail intérieur, vue générale.
Souillac (Lot) : abbatiale sainte Marie : portail intérieur, vue générale.
Aulnay du Saintonge : saint Pierre de la Tour. Portail du croisillon sud du transept
Aulnay du Saintonge : saint Pierre de la Tour. Portail du croisillon sud du transept
Civray (Vienne) : l’église saint Nicolas. Le portail. Le tympan
Civray (Vienne) : l’église saint Nicolas. Le portail. Le tympan
Sanguesa en Navarre : Santa Maria la Real : le tympan
Sanguesa en Navarre : Santa Maria la Real : le tympan
Toro : la collégiale Santa Maria la Major. Le tympan gothique
Toro : la collégiale Santa Maria la Major. Le tympan gothique
San Salvador de Leyre : le portail. XIIè
San Salvador de Leyre : le portail. XIIè

Les chapiteaux sont légion dans l’art roman : particulièrement réussis sont ceux de Vézelay, d’Issoire, Saint Sernin de Toulouse, La Daurade de Toulouse, Moissac, Saint Lazare d’Autun, Saint Georges de Boscherville, Saint Julien de Brioude, Saint Nectaire, Chauvigny, Notre Dame du Port de Clermont Ferrand, Cluny, Saint Benoît sur Loire…

Santo Domingo de Silos : le doute de saint Thomas
Santo Domingo de Silos : le doute de saint Thomas
Monreale : la cathédrale, 1172-1176 : chapiteau du cloître : l’ivresse de Noé et la tour de Babel
Monreale : la cathédrale, 1172-1176 : chapiteau du cloître : l’ivresse de Noé et la tour de Babel
Val di Susa près de Turin : la Sacra di San Michele, XI-XIIè. Chapiteau de l’abbatiale
Val di Susa près de Turin : la Sacra di San Michele, XI-XIIè. Chapiteau de l’abbatiale
Arles, saint Trophime : le cloître. Chapiteau
Arles, saint Trophime : le cloître. Chapiteau
Chauvigny (Vienne) : l’église saint Pierre les Châteaux. Console d’une nervure de la croisée.
Chauvigny (Vienne) : l’église saint Pierre les Châteaux. Console d’une nervure de la croisée.
Clermont Ferrand : Notre Dame du Port : chapiteau du chœur : l’assomption
Clermont Ferrand : Notre Dame du Port : chapiteau du chœur : l’assomption
Issoire (Puy du Dôme), saint Austremoine : chapiteau du chœur
Issoire (Puy du Dôme), saint Austremoine : chapiteau du chœur
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Chapiteau
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Chapiteau
Moissac, abbaye saint Pierre : le cloître, galerie sud : le baptême du Christ
Moissac, abbaye saint Pierre : le cloître, galerie sud : le baptême du Christ
La Sauve Majeure (Gironde) : abbaye Notre Dame de la Grande Sauve. Chapiteau
La Sauve Majeure (Gironde) : abbaye Notre Dame de la Grande Sauve. Chapiteau
Toulouse (Haute Garonne) : basilique saint Sernin : chapiteau de la nef: loups attaquant des chèvres
Toulouse (Haute Garonne) : basilique saint Sernin : chapiteau de la nef: loups attaquant des chèvres
Vézelay (Yonne), basilique sainte Madeleine : chapiteaux du narthex. La tentation de saint Benoît
Vézelay (Yonne), basilique sainte Madeleine : chapiteaux du narthex. La tentation de saint Benoît
Vézelay (Yonne), basilique sainte Madeleine : chapiteau de la nef. La luxure
Vézelay (Yonne), basilique sainte Madeleine : chapiteau de la nef. La luxure
Boule d’Amont (Pyrénées Orientales) : le prieuré Sainte Marie de Serrabone : chapiteau de la tribune, saint Michel (à droite)
Boule d’Amont (Pyrénées Orientales) : le prieuré Sainte Marie de Serrabone : chapiteau de la tribune, saint Michel (à droite)

Le chef d’œuvre de la Peinture romane est sans conteste le magnifique ensemble de l’abbatiale de Saint Savin sur Gartempe. De très belles peintures ornent aussi l’église de Berzé la ville, cloître de la Trinité de Vendôme, San Clemente de Tahull

Saint Savin sur Gartempe (Vienne) : l’église abbatiale, la voûte et ses fresques
Saint Savin sur Gartempe (Vienne) : l’église abbatiale, la voûte et ses fresques
Saint Savin sur Gartempe (Vienne) : l’église abbatiale, l’arche de Noé
Saint Savin sur Gartempe (Vienne) : l’église abbatiale, l’arche de Noé
San Clemente de Tahull : abside de l’église : le Christ Pantocrator. Barcelone : musée d’Art de Catalogne
San Clemente de Tahull : abside de l’église : le Christ Pantocrator. Barcelone : musée d’Art de Catalogne
Santa Maria de Tahull : vierge en majesté de l’abside. Premier quart du XIIè
Santa Maria de Tahull : vierge en majesté de l’abside. Premier quart du XIIè
Montoire (Loir et Cher) : le prieuré saint Gilles. Le Christ en gloire de l’absidiole sud
Montoire (Loir et Cher) : le prieuré saint Gilles. Le Christ en gloire de l’absidiole sud
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)