B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les apports « Barbares » et l’art préroman

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. L’art ottonien

Histoire
Architecture et sculpture
Peinture
Objets d’art

3.2. Architecture et sculpture

L’architecture ottonienne se caractérise par l'absence de voûtes, sauf sur les absides et le bloc occidental, - ancêtre de la façade romane accostée de deux hautes tours -, comprenant, à l'origine, une tour abritant le narthex d'entrée couvert de voûtes d'arêtes et surmonté de la tribune, sans doute impériale, entre deux tourelles d'escalier, comme à Aix-la-Chapelle et dans les églises de Byzance. Des clochers se dressent encore dans les angles du choeur et du transept, et une tour lanterne à la croisée. A l'est une abside précédée d'une travée de chœur voûtée en berceau. Parfois une seconde abside à l'ouest (Westwerk). Sur les larges faces murales quelques peintures de descendance carolingienne sont enrichies par les apports byzantins : les empereurs ottoniens sont en rapport étroit avec la cour de Byzance.

L’abbatiale saint Pantaléon de Cologne. 866-980. Art ottonien
L’abbatiale saint Pantaléon de Cologne. 866-980. Art ottonien
L’abbatiale saint Pantaléon de Cologne. L’intérieur. 866-980
L’abbatiale saint Pantaléon de Cologne. L’intérieur. 866-980
L’abbatiale saint Pantaléon de Cologne. L’intérieur : le Westwerk. 866-980
L’abbatiale saint Pantaléon de Cologne. L’intérieur : le Westwerk. 866-980
Essen : restitution de l’ensemble cathédral de style Ottonien
Essen : restitution de l’ensemble cathédral de style Ottonien

Il reste peu d'églises typiques de cette architecture :

  • chapelle palatine de Valkhof à Nimègue ;
  • Nimègue : ruines de la chapelle Saint-Nicolas du Valkhof, vers 1050. Art ottonien
    Nimègue : ruines de la chapelle Saint-Nicolas du Valkhof, vers 1050. Art ottonien
    Nimègue : ruines de la chapelle Saint-Nicolas du Valkhof, vers 1050. Art ottonien
    Nimègue : ruines de la chapelle Saint-Nicolas du Valkhof, vers 1050. Art ottonien
  • église saint Cyriaque à Gernrode (Saxe, 961) ;
  • Gernrode : l’église saint Cyriaque. 961s. Art Ottonien. Le massif occidental
    Gernrode : l’église saint Cyriaque. 961s. Art Ottonien. Le massif occidental
    Gernrode : l’église saint Cyriaque. 961s. Art Ottonien. Le massif occidental
    Gernrode : l’église saint Cyriaque. 961s. Art Ottonien. Le massif occidental
    Gernrode : l’église saint Cyriaque. 961s. Art Ottonien. Le massif oriental et l’abside
    Gernrode : l’église saint Cyriaque. 961s. Art Ottonien. Le massif oriental et l’abside
  • vestiges à l’église saint Michel de Hildesheim (1001-1033) ;
  • Hildesheim : l’église saint Michel. 1010-1020. Art ottonien
    Hildesheim : l’église saint Michel. 1010-1020. Art ottonien
    Hildesheim : l’église saint Michel. 1010-1020. Art ottonien
    Hildesheim : l’église saint Michel. 1010-1020. Art ottonien
    Hildesheim : l’église saint Michel. 1010-1020. Art ottonien
    Hildesheim : l’église saint Michel. 1010-1020. Art ottonien
    Hildesheim : l’église saint Michel. 1010-1020. La tribune des anges
    Hildesheim : l’église saint Michel. 1010-1020. La tribune des anges
    Hildesheim : l’église saint Michel. 1010-1020. La nef
    Hildesheim : l’église saint Michel. 1010-1020. La nef
  • vestiges à l’abbaye de la Trinité à Essen (1039-1058) ;
  • vestiges à Sainte Gertrude de Nivelles (1020-1046)…
Nivelles : église sainte Gertrude consacrée en 1046. Vue générale. Art ottonien
Nivelles : église sainte Gertrude consacrée en 1046. Vue générale. Art ottonien
Nivelles : église sainte Gertrude consacrée en 1046. Le massif occidental.Art ottonien
Nivelles : église sainte Gertrude consacrée en 1046. Le massif occidental.Art ottonien
Nivelles : église sainte Gertrude consacrée en 1046. Le transept sud. Art ottonien
Nivelles : église sainte Gertrude consacrée en 1046. Le transept sud. Art ottonien
Nivelles : église sainte Gertrude consacrée en 1046. Cloître et Westwerk. Art ottonien
Nivelles : église sainte Gertrude consacrée en 1046. Cloître et Westwerk. Art ottonien

De la sculpture restent les portes de bronze de la cathédrale de Hildesheim (par Bernhardt) et celles de la cathédrale d'Augsbourg (1060).

Augsbourg : la porte de bronze, fin XIè
Augsbourg : la porte de bronze, fin XIè
Augsbourg : la porte de bronze, fin XIè. Détail
Augsbourg : la porte de bronze, fin XIè. Détail
Hildesheim : la porte de Bronze de l’évêque Bernward : vue d’ensemble. 1015
Hildesheim : la porte de Bronze de l’évêque Bernward : vue d’ensemble. 1015
Hildesheim : la porte de Bronze de l’évêque Bernward : Adam et Eve au paradis. 1015
Hildesheim : la porte de Bronze de l’évêque Bernward : Adam et Eve au paradis. 1015
Hildesheim : la porte de Bronze de l’évêque Bernward : tête d’Eve. 1015
Hildesheim : la porte de Bronze de l’évêque Bernward : tête d’Eve. 1015
Hildesheim : la porte de Bronze de l’évêque Bernward : le cycle de Caïn et Abel. 1015
Hildesheim : la porte de Bronze de l’évêque Bernward : le cycle de Caïn et Abel. 1015
Hildesheim : la porte de Bronze de l’évêque Bernward : nativité et adoration des mages. 1015
Hildesheim : la porte de Bronze de l’évêque Bernward : nativité et adoration des mages. 1015


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)